La renaissance d'Archos, pionnier de la tablette et du baladeur

27/05/11 à 17:13 - Mise à jour à 17:13

Source: Trends-Tendances

Le français Archos a lancé le premier lecteur MP3 avec disque dur avant l'iPod, ainsi que la première tablette deux ans avant l'iPad. "Puis chaque fois, Apple a ouvert le marché et dopé nos ventes..."

La renaissance d'Archos, pionnier de la tablette et du baladeur

C'est un cas assez intrigant. Le français Archos a précédé Apple sur plusieurs terrains : il a lancé le premier lecteur MP3 avec disque dur avant l'iPod (en 2000), ainsi que la première tablette deux ans avant l'iPad. "Puis chaque fois, Apple a ouvert le marché et dopé nos ventes, indique Cyril Moutot, country manager Benelux. C'est un concurrent technologique et un partenaire commercial." Involontaire...

Archos revendique la 2e place sur le marché belge, avec 7.000 pièces sur un total évalué entre 50.000 et 70.000 unités pour 2010. Sans un gramme de publicité, car l'entreprise n'a pas les moyens d'Apple ou de Samsung : "Nous comptons plutôt sur l'action des revendeurs."

La société française a un positionnement assez net : la tablette à moins de 400 euros, au standard Android ou Windows. "Si les gens ont 500 ou 600 euros, ils achèteront plutôt un iPad", reconnaît Cyril Moutot. Les tablettes Archos offrent des caractéristiques plus modestes que les produits d'Apple, et l'entreprise française ne mise pas sur la dernière nouveauté. Contrairement à Motorola ou à Sony, elle n'a pas annoncé de tablette utilisant la dernière version d'Android, Honeycomb (3.0), réputée plus concurrentielle avec l'iPad. Elle ne propose pas davantage de connexion en 3G, jugée peu demandée pour les tablettes d'entrée de gamme.

Accumulant les pertes, l'entreprise semblait mal partie ces dernières années. L'arrivée de l'iPad l'a relancée, et lui a permis d'arriver à un chiffre d'affaires de 83,3 millions d'euros en 2010 (+ 43,9 %), avec une perte de 2,3 millions d'euros. Une paille à côté des 4,958 milliards de dollars engrangés par Apple avec l'iPad est les services associés.

Ce positionnement d'entrée de gamme rend la marque Archos moins sexy qu'Apple ou ses grands concurrents. "Il ne faut pas les sous-estimer, note Jeff Orr, analyste chez ABI Research à New York. Archos a tout de même obtenu environ 2 % du marché l'an dernier, il est derrière Samsung. C'est pas mal du tout, compte tenu qu'il souffre d'un problème de distribution. On le trouve surtout en Europe, en France. Aux Etats-Unis, ces tablettes sont difficiles à trouver dans les magasins, il faut les commander sur l'Internet."

Robert van Apeldoorn

En savoir plus sur:

Nos partenaires