La Google Car va-t-elle doubler la taille de nos villes?

05/06/14 à 11:35 - Mise à jour à 11:35

Source: Trends-Tendances

Très avancé sur le terrain de la voiture sans conducteur, Google vient de dévoiler un premier prototype, essentiellement développé en interne. Dans quel but et avec quel impact sur nos villes ?

La Google Car va-t-elle doubler la taille de nos villes?

© Google

Google est-il en passe de révolutionner le monde de l'automobile, comme il l'a déjà fait avec la publicité, la cartographie, l'e-commerce, etc. ? La firme de Mountain View vient en effet de dévoiler au monde entier son premier prototype de voiture qui roule sans conducteur.

Le prototype ressemble à la Smart Fortwo. Sa particularité ? Ce véhicule électrique ne dispose d'aucun volant, d'aucune pédale non plus. Le message est clair : le conducteur peut/doit faire autre chose pendant que la voiture roule toute seule. Surfer, par exemple ? La question peut paraître innocente, mais elle met le doigt sur la stratégie qui se cache derrière le projet de Google en se lançant dans l'automobile. "Tous les grands joueurs de l'informatique portent une attention toute particulière à la voiture, analyse Guido Savi, consultant spécialisé dans l'automobile chez HBC Group. Qu'il s'agisse d'occuper le tableau de bord, la navigation ou, comme Google, de proposer une voiture qui roule toute seule, la voiture devient un nouveau support pour toucher le consommateur. Il faut dire que les géants des technos sont déjà sur la télé, le PC, etc. Mais la voiture est un canal sous-exploité et ils y voient un moyen de toucher autrement le consommateur."

"Changer le monde"

Google fera-t-il de la pub sur le tableau de bord ? Enverra-t-il des messages promotionnels en fonction des déplacements ? Aujourd'hui, la firme ne dévoile pas ses plans en la matière mais avance simplement son souhait de "changer le monde"... Car pour Google, l'humain n'est pas un conducteur fiable tandis que l'ordinateur réduirait considérablement les accidents. Il est toutefois probable que les données de voyage et l'utilisation de celles-ci soient un des intérêts majeurs de Google, un des champions du big data. En récoltant toujours plus d'informations sur ses utilisateurs, le géant du Net pourrait aisément développer de nouveaux services innovants... et les vendre ensuite aux annonceurs.

Reste qu'aujourd'hui, la Google Car n'est toujours qu'à l'état de prototype. Et Google ne s'attend pas à lancer un programme pilote à grande échelle en Californie avant "quelques années". Par ailleurs, rien n'indique encore si (et encore moins quand) elles seront utilisées en ville. Nécessiteront-elles des aménagements des infrastructures ? Selon Brian Wang, analyste chez Next Big Futur, la généralisation des voitures sans conducteur permettra une véritable amélioration du trafic "sans pour autant devoir changer ou agrandir les infrastructures routières. Et les routes existantes verraient ainsi leur capacité sérieusement augmentée : jusqu'à quatre fois". Or, comme le souligne BusinessInsider.com, l'économiste Robin Hanson constate qu'un doublement de la population d'une ville ne requiert qu'un développement de 85 % des infrastructures... bien moins que ce que la Google Car pourrait avoir comme effet sur le trafic selon Wang. Mais ce n'est, bien sûr, pas pour demain.

En savoir plus sur:

Nos partenaires