L'IBPT impose une baisse des tarifs de terminaison sur les réseaux fixes belges

31/08/16 à 12:29 - Mise à jour à 12:29

Source: Belga

L'Institut belge des services postaux et des télécommunications (IBPT) impose une baisse des tarifs de terminaison sur les réseaux fixes belges. Sur base d'un nouveau modèle de coût, l'IBPT impose un tarif de 0,092 centime par minute à partir du 1er novembre prochain contre un tarif de 0,7 centime en moyenne par minute actuellement.

L'IBPT impose une baisse des tarifs de terminaison sur les réseaux fixes belges

© Thinkstock

Les tarifs de terminaison sur les réseaux fixes sont les tarifs de gros qu'un opérateur de téléphonie fixe facture à d'autres opérateurs (fixes, mobiles, étrangers) lorsque ces derniers font aboutir un appel téléphonique sur le réseau fixe de l'opérateur en question. Ces charges sont régulées par l'IBPT afin d'éviter que les opérateurs puissants ne pratiquent des tarifs excessifs, rappelle le gendarme du secteur.

Les nouveaux tarifs, sept fois inférieurs à ceux pratiqués actuellement, seront plus bas que la moyenne des tarifs des pays européens qui ont déjà appliqué la même méthodologie de calcul de coûts.

"Grâce à des tarifs basés sur les coûts purement incrémentaux, les opérateurs, y compris les opérateurs ayant une plus faible part de marché, pourront plus facilement proposer des formules forfaitaires plutôt que des offres tarifées à la minute", estime l'IBPT.

Nos partenaires