Jiwa, le site d'écoute de musique en streaming met la clé sous la porte

04/08/10 à 14:09 - Mise à jour à 14:09

Source: Trends-Tendances

Le site d'écoute de musique en streaming a été placé en liquidation judiciaire. Son directeur accuse les maisons de disques d'étouffer les sites de musique indépendants en exigeant des montants forfaitaires trop élevés.

Jiwa, le site d'écoute de musique en streaming met la clé sous la porte

© jiwa.fr

Le site ReadWriteWeb annonce que le tribunal de commerce de Paris a prononcé le 29 juillet la liquidation judiciaire du site de musique en streaming Jiwa.fr. Créé en 2006, il avait été l'un des premiers sites en France à proposer aux internautes d'écouter de la musique sans téléchargement, à l'instar de Deezer, Musicme ou Spotify. Le site devrait disparaître à partir de ce mercredi.

Avec un catalogue de 4,8 millions de titres, le site réunissait un million de visiteurs uniques par mois. Son directeur et fondateur Jean-Marc Plueger a expliqué ses difficultés par "l'écrasante concurrence d'Apple qui pèse à lui seul plus de 70% du marché de la musique numérique", le "piratage qui continue à représenter 90% de la consommation réelle de musique sur le Web" et "les minima garantis qui nous ont complètement plombés".

Il s'agit du montant que les maisons de disques demandent aux distributeurs des titres sur Internet. En janvier, Jean-Marc Plueger avait révélé les chiffres : de 100.000 euros pour 18 mois pour la Warner à 400000 euros pour un an pour Sony Music. Ces sommes s'ajoutent à une partie des revenus publicitaires du site, que réclament aussi les majors.

Les concurrents de Jiwa connaissent aussi des incertitudes économiques. Deezer a dû récemment laisser Orange entrer à son capital, après un succès mitigé de son offre payante lancée en 2009.

Trends.be avec L'Expansion.com

En savoir plus sur:

Nos partenaires