"Je ne vois pas une intelligence artificielle prendre définitivement le dessus sur l'humain"

07/06/18 à 09:00 - Mise à jour à 09:09
Du Trends-Tendances du 31/05/18

Nommé docteur honoris causa de l'Université catholique de Louvain en février dernier, l'Américain Milad Doueihi est également titulaire de la chaire d'humanisme numérique à l'université Paris-Sorbonne. Pour lui, l'homme ne sera jamais remplacé par le robot.

Ils étaient près de 130 convives, la semaine dernière, à venir l'écouter religieusement dans les salons feutrés de la Chapelle musicale Reine Elisabeth à Waterloo. Ardent défenseur d'un nouvel humanisme numérique, l'Américain Milad Doueihi leur a exposé sa vision du présent et, surtout, d'un futur qui concilierait au mieux hommes et machines dans la société du 21e siècle.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires