iPhone 4 : une marge 20 fois moins élevée que sur l'iPad ?

28/06/10 à 16:02 - Mise à jour à 16:02

Source: Trends-Tendances

1,7 million d'iPhone 4 ont été écoulés en trois jours, pour la plus grande joie de Steve Jobs, CEO de la firme à la pomme, qui salue "le lancement le plus réussi dans l'histoire d'Apple". Selon iSuppli, les composants de la version vendue 199 dollars coûteraient environ 188 dollars séparément... Une marge minime, comparée à celle de l'iPad.

iPhone 4 : une marge 20 fois moins élevée que sur l'iPad ?

© Reuters

Apple a annoncé lundi avoir vendu 1,7 million d'iPhone 4 en trois jours, entre jeudi et samedi. Steve Jobs, CEO de la firme à la pomme, salue dans un communiqué "le lancement le plus réussi dans l'histoire d'Apple"... et s'excuse au passage auprès des "clients qui n'ont pas pu être servis, faute de stocks suffisants".

Ce nouveau smartphone, 4e génération en quatre ans, est offert à la vente depuis jeudi aux Etats-Unis, en France, au Japon, en Allemagne et en Grande-Bretagne. Avant même la sortie de l'appareil, les services d'Apple et d'AT&T, son opérateur exclusif aux Etats-Unis, avaient été débordés par l'enthousiasme de leurs aficionados, leurs systèmes se retrouvant saturés après 600.000 commandes réalisées en une journée.

Apple a par ailleurs admis vendredi que la réception du signal téléphonique sur l'iPhone 4 pouvait baisser d'intensité selon la manière dont il est tenu en main, en raison de sa bordure métallique.

Apple : une marge de 11,50 dollars sur l'iPhone 4... contre 239 dollars pour l'iPad

Derrière la question de la disponibilité, c'est tout le problème des composants et de leur propre production qui se profile. Et notamment celle de l'écran haute définition "Retina", l'un des principaux arguments de vente de l'iPhone 4, dont le producteur, LG Display, n'arriverait pas à suivre la cadence imposée par Apple, si l'on en croit un rapport publié par Ashok Kumar, analyste chez Rodman & Renshaw.

Le bureau d'études iSuppli a, de son côté, tenté d'évaluer avec précision le coût de ces composants. C'est une vieille habitude chez lui, qui avait déjà chiffré à 260 dollars le coût de revient d'un iPad en version de base, vendu 499 dollars en magasin. Il a appliqué la même méthode à l'iPhone 4, le réduisant en morceaux et "pesant", financièrement parlant, chaque pièce du précieux smartphone.

Résultat de cette teardown analysis : les composants de l'iPhone 4 de 16 Gb, commercialisé à 199 dollars, coûteraient environ 187,51 dollars. La pièce la plus onéreuse de l'ensemble est, sans surprise, l'écran "Retina", facturé 28,50 dollars l'unité. L'écran était déjà la pièce la plus chère de l'iPad...

Traduction : Apple vend l'iPhone 4 de 16 Gb à peine plus cher que le coût des pièces détachées, soit environ 11,50 dollars. On est donc loin de la "marge" attribuée par iSuppli à l'iPad d'entrée de gamme, où le prix de vente excédait la facture des composants de 239 dollars.

Rappelons encore qu'en 2009, iSuppli avait évalué à 179 dollars le tarif des composants de l'iPhone 3GS. Un montant qui a entre-temps chuté à 134 dollars, tandis que cette génération précédente du smartphone à la pomme se vend désormais pour 99 dollars... Attention, cependant : les prix mentionnés par iSuppli dans ses études ne comprennent pas les éléments "intangibles", tels que développement de logiciels, publicité, livraison.

V.D.

En savoir plus sur:

Nos partenaires