iPad & Co : quand l'écran tactile accroît les marges

04/03/11 à 10:53 - Mise à jour à 10:53

Source: Trends-Tendances

Les PC ne rapportent pratiquement plus rien aux fabricants ; les netbooks guère plus. Cela explique sans doute l'engouement des constructeurs pour les tablettes tactiles : l'iPad devrait dégager une marge opérationnelle de l'ordre de 30 %.

iPad & Co : quand l'écran tactile accroît les marges

Les constructeurs ont une bonne raison de s'intéresser aux tablettes : elles rapportent plus que les PC. Le micro-ordinateur Windows est devenu un business à faible marge, comme l'indiquent les chiffres publiés par HP, 1er producteur mondial de PC : il ne dégage guère que 5 % de marge brute sur cette activité, si bien que des analystes financiers s'interrogent régulièrement sur l'intérêt de conserver ce segment.

L'explosion, voici deux ans déjà, d'un tout nouveau marché, celui des netbooks, n'avait rien arrangé. Ces portables de petite taille, très bon marché (200 à 400 euros), ont permis à des constructeurs taïwanais (Asus, Acer) de s'imposer.

"Les netbooks n'ont finalement pas beaucoup aidé les constructeurs, car ils rapportent très peu d'argent, confirme Tim Coulling, analyste chez Canalys. Les tablettes sont bien plus rentables. Cela explique pourquoi les constructeurs se précipitent tous sur ce marché."

L'iPad, par exemple, devrait dégager une marge opérationnelle de l'ordre de 30 %. Un niveau que les fabricants de PC n'ont plus connu depuis longtemps. Cela explique pourquoi les concurrents ne misent guère sur des prix plus attrayants. Cette stratégie s'explique sans doute par l'importance de la demande, que les prix de l'iPad n'effrayent pas.

R.v.A.

En savoir plus sur:

Nos partenaires