Internet mobile : de 400 millions à 3,5 milliards d'utilisateurs en 5 ans

05/05/10 à 15:15 - Mise à jour à 15:15

Source: Trends-Tendances

Il y aura autant d'utilisateurs de l'Internet mobile en 2015 qu'il y a aujourd'hui d'abonnés à la téléphonie mobile de 2e génération, estime Ericsson. Soit 3,5 milliards d'individus. Une explosion qui ne devrait pas s'apaiser de sitôt, puisque le géant suédois des télécoms mise sur 6 milliards d'utilisateurs en 2020.

Internet mobile : de 400 millions à 3,5 milliards d'utilisateurs en 5 ans

© Bloomberg

Le nombre d'utilisateurs de l'Internet mobile dans le monde devrait exploser dans les années qui viennent, passant de 400 millions aujourd'hui à près de 3,5 milliards d'ici 2015, selon des prévisions d'Ericsson dévoilées mercredi. Selon le géant suédois des télécoms, il y aura autant d'utilisateurs de l'Internet mobile dans cinq ans qu'il y a actuellement d'abonnés à la téléphonie mobile de deuxième génération (voix, SMS) dans le monde.

Près de 3,5 milliards de personnes aux quatre coins de la planète utilisent aujourd'hui la 2G, tandis que la téléphonie haut débit 3G est utilisée par 400 millions de personnes, selon des estimations communiquées par Ericsson à l'AFP. En 2020, le nombre total d'abonnements mobiles devrait être de 6 milliards, chiffre le groupe suédois.

Conséquence du développement de l'Internet mobile, le volume du trafic dédié aux données a atteint l'an passé le même niveau que le trafic utilisé par la voix, et doit le dépasser pour la première fois cette année. "Nous n'assistons qu'au début d'une explosion du trafic de données, tirées par les smartphones et les autres équipements mobiles", a commenté Hans Vestberg, président et CEO d'Ericsson, à l'occasion d'une journée de conférence avec les investisseurs.

Les opérateurs de téléphonie mobile, qui ont dans un premier temps attiré les clients de l'Internet mobile avec des offres à prix fixe, doivent désormais décider s'ils poursuivent dans cette voie ou choisissent de développer la facturation suivant le trafic, susceptible d'accroître plus rapidement leurs revenus.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires