Informatique : qu'en attendre en 2011 ?

04/01/11 à 15:27 - Mise à jour à 15:27

Source: Trends-Tendances

Quelles seront les principales tendances dans le secteur de l'informatique belges en 2011 ? La réponse d'un expert et d'un patron.

Informatique : qu'en attendre en 2011 ?

© Thinkstock

L'avis de l'expert : Simon Philibert, chief analyst du bureau français Pierre Audoin Consultants

Pour les plus optimistes, le marché de l'IT (technologie de l'information) va retrouver sa santé d'avant la crise. Tel est l'avis du bureau allemand EITO, qui évalue le marché à 17,9 milliards d'euros (+ 2,6 %), en additionnant l'informatique (matériel, services, logiciel) et les télécommunications. Soit le montant de 2008. C'est là un chiffre global, influencé à la baisse par le matériel, dont les tarifs reculent.

"Pour avoir une idée précise de l'activité, je préfère prendre le marché des logiciels et des services qui devrait quant à lui augmenter de 4 % en Belgique, prédit Simon Philibert. La croissance sera surtout faite par le secteur de la banque et de l'assurance, les services publics et les secteurs en dérégulation, comme les utilities ou les transports." Cette prévision est donc "supérieure à la moyenne européenne".

"Les directions des achats informatiques commencent à desserrer les cordons de la bourse", conclut Simon Philibert qui note un intérêt croissant pour l'accès mobile aux données, "avec des smartphones et des tablettes".

L'avis du patron : Bruno Segers, administrateur délégué et CEO de RealDolmen

"Le marché remonte, mais je ne suis pas certain qu'il arrivera à 4 % de croissance. La situation politique pèse, au moins psychologiquement, mais ce n'est pas un motif, me semble-t-il, pour reporter les décisions. Certains segments reprennent mieux que d'autres, comme l'industrie bancaire. Certains types d'investissements sont privilégiés dans les soucis des entreprises, comme la mise en place d'un système de messagerie unifiée (mail, téléphonie)."

"On perçoit aussi le souci de renouveler les sites Web, les portails, de passer à une autre génération, pour améliorer le design, la convivialité. La communication mobile entre aussi dans de nouveaux projets. L'utilisation des smartphones a un impact plus profond sur l'informatique qu'on ne l'imagine. Enfin, pour les logiciels de gestion de type ERP, nous n'observons pas de grands dossiers du côté des grandes entreprises, mais le segment moyen, lui, redémarre bien."

Trends-Tendances

Nos partenaires