Guerre des brevets : il n'y a pas qu'Apple...

29/04/11 à 10:53 - Mise à jour à 10:53

Source: Trends-Tendances

Les deux plus grands équipementiers en télécommunications chinois, Huawei et ZTE, se livrent une guerre des brevets en Europe où le premier poursuit en justice son concurrent dans trois pays, tandis que le second a rejeté ces accusations.

Guerre des brevets : il n'y a pas qu'Apple...

© Bloomberg

Huawei a indiqué jeudi avoir déposé des plaintes en Allemagne, en France et en Hongrie, accusant ZTE de plusieurs violations de brevets ainsi que de l'utilisation illégale de la marque Huawei sur plusieurs de ces produits.

"ZTE respecte et obéit sans réserves aux lois et règlements internationaux sur la propriété intellectuelle et rejette catégoriquement toute violation de brevet ou de marque, a répondu la société poursuivie dans un communiqué jeudi soir. ZTE est toujours prêt à négocier de bonne foi sur ces sujets, mais, dans une situation comme celle-ci, engagera certainement des actions juridiques vigoureuses afin de protéger ses intérêts et ceux de ses clients à travers le monde."

Huawei a précisé que ZTE avait violé des brevets relatifs à des cartes de stockage de données et à ses réseaux sans fil de nouvelle génération appelés Long Term Evolution (LTE). Huawei, qui est présent dans plus de 100 pays, a rendu publiques vendredi des images de l'un de ses modems sans fil estampillé ZTE et d'une carte de stockage de données dont Huawei affirme que ZTE a copié le design.

ZTE est coté à la Bourse de Hong Kong, tandis que Huawei a été fondé voici 23 ans par Ren Zhengfei, un ancien ingénieur de l'armée chinoise, et est l'une des marques chinoises les plus connues à l'international.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires