Google rachète un moteur de recherche social

12/02/10 à 14:31 - Mise à jour à 14:31

Source: Trends-Tendances

Aardvark, fondée par des anciens collaborateurs de Google, fournit un service permettant d'interroger les contacts de ses contacts sur un réseau social. C'est la brique sociale manquante à la recherche purement algorithmique de Google.

Google rachète un moteur de recherche social

© PG

C'est la semaine "réseau social" pour Google : après l'annonce du lancement de Buzz, son service social lié à Gmail, Google rachète Aardvark, qui a développé un outil de recherche visant à trouver la personne susceptible de répondre à une question donnée parmi les membres d'un réseau social. La start-up américaine a été fondée en 2007 par d'anciens salariés de Google. Le montant de la transaction serait fixé aux alentours de 50 millions de dollars selon Techcrunch, qui a sorti l'information.

Illustration : vous déménagez et cherchez un appartement à Nice, malheureusement vos 100 amis sur Facebook sont tous parisiens. Vous vous inscrivez sur Aardvark, envoyez votre question, et le moteur de recherche va chercher parmi les amis de vos amis des volontaires pour y répondre par mail ou messagerie instantanée. Non automatisée, cette démarche reviendrait à un travail de fourmi ("aardvark" singifie "fourmilier"). En octobre, Aardvark enregistrait ainsi 3.200 questions par jour, précise le New York Times.

Cette acquisition va bien dans le sens de la différenciation que Google cherche à donner à Buzz: un réseau social dont l'atout est basé sur la pertinence des résultats de recherche et la recommandation. Aardvark rajoute la brique sociale manquante à la recherche purement algorithmique de Google.

Google avait déjà tenté une incursion dans les services de questions-réponses similaires à Yahoo Questions-Réponses, avec Google Answers. Mais faute de succès, le service a été fermé en 2006.

Trends.be, L'Expansion.com

En savoir plus sur:

Nos partenaires