Free confirme sa percée sur le marché du mobile en France

15/05/12 à 15:40 - Mise à jour à 15:40

Source: Trends-Tendances

Free Mobile, lancé avec fracas en janvier, a conquis sur ses trois premiers mois d'activité la bagatelle de 2,6 millions d'abonnés, une percée spectaculaire qui lui permet de peser 4% du marché français de la téléphonie mobile.

Free confirme sa percée sur le marché du mobile en France

© mobile.free.fr

"Sur un marché mature où on voit que nos concurrents sont stables ou en perte de vitesse, c'est plutôt une belle performance", s'est félicité mardi Maxime Lombardini, directeur général d'Iliad, en présentant les résultats trimestriels de la maison mère du quatrième opérateur hexagonal.

Ce succès, qui a largement contribué au bond de 28,3% du chiffre d'affaires d'Iliad sur les trois premiers de l'année, a été salué à la Bourse de Paris.

Les tarifs très agressifs pratiqués par Free Mobile ont enclenché une baisse des prix généralisés chez ses concurrents bousculés, qui estimaient que le nouvel entrant ne pourrait se faire une clientèle qu'en détournant celle des autres.

C'est en partie vrai pour les opérateurs de réseaux déjà installés puisque Orange, numéro un du marché, a perdu 615.000 clients au premier trimestre et SFR, son dauphin, 620.000. Les chiffres de Bouygues Telecom, numéro trois du marché, doivent être communiqué mardi soir.

Selon Iliad, les recrutements de Free Mobile au premier trimestre "se répartissent de manière équilibrée entre les deux forfaits" de l'opérateur, à deux euros par mois pour une heure de communication et 60 SMS ou à 19,99 euros/mois avec appels et SMS illimités plus internet jusqu'à 3 giga.

Malgré sa jeunesse, Free Mobile a généré plus de 97,5 millions d'euros sur les 656 millions de chiffre d'affaires dégagé par sa maison mère sur les trois premiers mois de l'année. BAJ/

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires