Facebook va valoriser les articles de "qualité"

04/12/13 à 10:18 - Mise à jour à 10:18

Source: Trends-Tendances

Le réseau social annonce sur son blog que le fil d'actualité va donner la priorité aux articles de médias. L'annonce de Facebook visera à limiter la propagation de contenus bas de gamme mais rend les sites fébriles.

Facebook va valoriser les articles de "qualité"

© Reuters

"Montrer le bon contenu à la bonne personne au bon moment.", telle pourrait être la nouvelle stratégie du réseau social Facebook.
Et pour remplir cet objectif, Facebook annonce sur son blog que les articles de médias postés sur le réseau social pourraient désormais prendre le pas sur les statuts des amis ou les photos virales.

"Aujourd'hui, les statuts partagés sur le fil d'actualité prouvent que les gens veulent voir davantage d'infos et savoir ce que les amis ont à dire sur ces sujets", assure le réseau social, soulignant que le trafic vers les sites de médias a été multiplié par trois cette dernière année. "Nous allons bientôt travailler à mieux distinguer un article de qualité issu d'un site d'info d'un photo virale hébergée ailleurs que sur Facebook".
Cela pourrait donc se résumer par "Un petit peu plus d'articles de qualité, un petit peu moins de photos virales", selon les ingénieurs qui tiennent le blog. Les spécialistes précisent qu'ils ciblent en priorité le trafic issu du mobile pour cette opération.

Des articles "similaires" proposés Cela fait déjà longtemps que l'ensemble des nouvelles et des mises à jour n'apparaît plus sur le fil d'actu afin de pouvoir gérer l'afflux. Et la place laissée aux contenus des sites d'info a déjà augmenté ces derniers mois. Mais Facebook souligne que ces articles seront bientôt visibles par les personnes qui ne "likent" pas les pages de médias pour peu qu'un de leurs contacts postent un commentaire en dessous du contenu. Ce contenu passera alors de nouveau dans le fil d'actu à chaque fois qu'un ami ajoutera un commentaire, en mettant en valeur le commentaire. Plus un article sera populaire, plus il sera visible.

Le réseau social va aller plus loin encore en proposant des "articles similaires" après la lecture d'un premier contenu sur un thème. "Bientôt, après avoir cliqué sur un contenu, vous pourrez voir trois articles similaires à celui que vous venez de lire pour vous aider à découvrir davantage de contenus que vous pourriez trouver intéressants", précise le blog.

Comment déterminer cette qualité ? "L'algorithme qui gère le mur de Facebook est une boîte noire", accuse de son côté le Washington Post. Facebook est constamment en train de le tester, tordre et retravailler pour être sûr que les contenus vus par ses utilisateurs est celui qui les fera revenir."

Pour le quotidien, la mesure de Facebook vise à limiter le partage d'infos bas de gamme qui jouent sur la corde sensible et polluent le fil d'actualités, contribuant à dégoûter certains utilisateurs.

Fébrilité sur les sites viraux

"Les mots employés sont curieux", souligne BuzzFeed, pro de la photo virale et de l'actualité light.

"Facebook ne dit pas exactement quelle sera la ligne de démarcation entre 'articles de qualité' et 'photos de meme' (ndlr, des photos et des instantanés destinés à faire rire, des caricatures d'actualité,...). Ce n'est pas clair : cette mesure est-elle subjective ou uniquement basée sur du traitement de données ? On ne sait pas non plus si certains éditeurs vont être avantagés. Un porte-parole de Facebook a répondu à Buzzfeed que la qualité d'un contenu aura beaucoup à voir avec ses performances sur le réseau social."

Ce dernier arbitrage pourrait jouer en faveur des sites dont le trafic repose sur la viralité. Mais le ton de l'article montre à quel point cette annonce a rendu fébriles tous les sites qui utilisent les réseaux sociaux comme des moyens de diffusion privilégiés.

Nos partenaires