Facebook Phone: à quoi s'attendre?

04/04/13 à 14:06 - Mise à jour à 14:06

Source: Trends-Tendances

Tous les regards sont tournés vers Facebook, qui fait ce soir une annonce concernant un nouveau produit lié au système d'exploitation Android. Il s'agirait d'une version modifiée de l'OS, présentée sur un nouveau smartphone HTC, mais accessible à tous et dotée de fonctions très intégrées.

Facebook Phone: à quoi s'attendre?

© Reuters

Facebook devrait présenter ce jeudi un smartphone spécialement conçu pour accéder au réseau social, doté du système d'exploitation Android de Google auquel a été rajoutée une surcouche logicielle, et fabriqué par le taïwanais HTC. L'objectid est de placer le réseau social au centre du mobile, afin qu'il ne soit plus seulement une application parmi d'autres sur les téléphones de ses utilisateurs.

Le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, avait souligné en septembre que l'avenir était désormais dans les appareils mobiles, promettant que son groupe allait "gagner plus d'argent sur les mobiles que (...) sur les ordinateurs". Il avait toutefois démenti les rumeurs selon lesquelles il lancerait son propre smartphone. "Apple, Google, tout le monde fabrique des téléphones. Nous allons dans la direction opposée", avait dit le PDG. "Nous voulons construire un système aussi intégré que possible à tous les appareils utilisés par les gens, quels qu'ils soient".

Des fonctionnalités intégrées accessibles à tous les smartphones Android

Selon les sites spécialisés, Facebook présentera une version modifiée du système Android, un peu à la manière de ce que fait Amazon sur le Kindle, qui comportera des fonctionnalités permettant d'intégrer étroitement Facebook à un smartphone équipé de ce système d'exploitation. Le téléphone pourrait ainsi ouvrir Facebook à l'allumage de l'appareil, et fournir des raccourcis dans le menu principal aux différentes fonctionnalités de mise à jour et de communication de Facebook : Messenger, Facebook Camera (qui permet de partager des photos facilement sur Facebook), check-in, statut... Des captures d'écran publiées par le site 9to5, si elles sont avérées, permettent déjà de se faire une idée du design de l'ensemble.

On peut spéculer sur le degré d'intégration de Facebook à l'ensemble du système d'exploitation du téléphone. Ainsi on peut imaginer que les mises à jour de Facebook apparaissent comme les appels manqués ou les SMS, par exemple. Que Facebook puisse prendre le contrôle du répertoire pour classer ses contacts en fonction de leur degré de proximité avec l'utilisateur sur le réseau social, une idée émise par un des dirigeants du site lui-même, indique The Guardian. Ou encore que Facebook puisse accéder directement aux données personnelles de l'utilisateur, issues du téléphone, comme ses emails, ses SMS, sa géolocalisation, etc. Ce qui lui offrirait des moyens inégalés de ciblage publicitaire.

D'après les rumeurs, les nouvelles fonctionnalités intégrées de Facebook sur Android ne seraient pas uniquement disponibles pour les possesseurs du nouveau smartphone HTC, mais également accessibles en téléchargeant une application appelée Facebook Home.
Quant à l'appareil de HTC en lui-même, il s'agirait d'un smartphone de 4,3 pouces disponible en plusieurs coloris. Ce n'est pas la première tentative du taïwanais pour capitaliser sur la notoriété de Facebook. Le constructeur a déjà commercialisé en 2011 le ChaCha, un modèle Android équipé d'un bouton dédié à Facebook, comme le rappelle Business Week.

Un argument de vente pour HTC face à Samsung

Le système Android a gagné 5,9 points de part de marché pour représenter 51,2% des ventes de smartphones au cours des trois derniers mois terminés en février, selon une étude réalisée par Kantar Worldpanel ComTech. La part d'iOS (Apple) a quant à elle chuté de 3,5 points à 43,5%, tandis que celle du système Windows Phone, lancé l'an dernier par Microsoft, représente désormais 4,1% des ventes.

Pour HTC, un partenariat avec Facebook serait un moyen d'augmenter sa part de marché sur le segment des smartphones Android, dominé par Samsung. "HTC a besoin d'un appareil gagnant et a trouvé Facebook pour le soutenir", estime l'analyste américain Rob Enderle. "Le marché gravite autour de Samsung. Cet appareil vise à mettre de nouveau l'accent sur HTC grâce à un produit phare qui enthousiasmera ses utilisateurs", explique-t-il. Distancé, HTC n'a plus de 4,6% de part de marché dans les smartphones derrière Samsung et Apple, contre 8,8% en 2011.

18% du temps sur mobile passé sur Facebook

Pour Facebook, tout l'enjeu consiste à tirer de nouveaux revenus de l'usage du mobile. Deux tiers de son milliard d'utilisateurs dans le monde se connectent désormais au réseau social sur un appareil mobile. Et selon Flurry Analytics, aux Etats-Unis, les possesseurs de smartphone passent 18% de leur temps d'utilisation du mobile sur Facebook.

Selon une étude du cabinet de recherche IDC, commandée par Facebook, les détenteurs de smartphones ont tendance à se connecter du matin au soir et vérifient leurs appareils quatre ou cinq fois par quart d'heure, pour consulter d'abord les emails, puis la navigation sur internet, et enfin Facebook.

Raphaële Karayan avec AFP

Nos partenaires