Exclusif: BePark, la start-up belge qui a séduit le géant Bouygues

19/11/15 à 07:06 - Mise à jour à 07:06

Il y a quatre ans, BePark se lançait en réunissant ceux qui cherchaient un parking et ceux qui avaient des places vacantes. Le "core business" est resté mais les ambitions ont grandi... Surtout depuis l'arrivée de Bouygues Immobilier dans le capital. Elle vise cette année un chiffre d'affaires de 1,2 million d'euros.

En se lançant il y a quatre ans dans un marché aussi oligopolistique que les parkings urbains, la start-up bruxelloise BePark était loin de s'imaginer qu'elle séduirait un jour un géant de l'immobilier tel que Bouygues, grâce à ses solutions de rentabilisation des parkings d'entreprises et de grandes surfaces (entre autres). Et pourtant, la branche immobilière du groupe français (2,7 milliards d'euros de chiffre d'affaires) vient d'entrer dans le capital de BePark. Ce nouvel actionnaire, minoritaire, rejoint Jean Zurstrassen et Grégoire de Streel (présents depuis le lancement) ainsi que Roland Vaxelaire et Maurice de Montjoye, arrivés en 2012. La force de frappe et la crédibilité qu'apporte Bouygues perm...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires