Emploi en ligne : les 9 leçons de Monster

13/12/11 à 15:12 - Mise à jour à 15:12

Source: Trends-Tendances

L'offre d'emplois en ligne s'est à nouveau repliée en novembre, tant sur base mensuelle qu'annuelle, indique le site spécialisé Monster, qui livre ses conclusions pour 2011... et les tendances à venir en 2012.

Emploi en ligne : les 9 leçons de Monster

L'offre d'emplois en ligne a diminué de 5 % en novembre, si l'on en croit le baromètre mensuel Monster Employment Index. Cette évolution contraste fortement avec celle du mois passé, où l'index avait progressé de 5 % sur une base mensuelle. Sur une base annuelle, l'index se replie pour le troisième mois consécutif.

"Le sursaut saisonnier du recrutement en ligne que nous avons observé le mois dernier n'a été qu'un feu de paille, commente Warren Hammond, general manager de Monster Benelux. Ce mois-ci, l'index suggère de nouveau une dégradation du marché du travail en Belgique. Sur une base mensuelle, l'index perd en effet 5 %. Etant donné que l'Europe a une offre d'emplois stable, nous tablons néanmoins sur une continuité des activités de recrutement, même si une certaine prudence est de mise. En ce qui concerne spécifiquement la Belgique, c'est surtout la persistance de la bonne tenue de l'Allemagne, notre principal partenaire commercial, qui incite à la confiance à l'égard de la situation économique en général et de notre marché de l'emploi."

Seuls quatre secteurs enregistrent une croissance en novembre

Les seuls secteurs qui parviennent à progresser ce mois-ci sont le secteur public (+ 7,69 %), la comptabilité (+ 6,84 %), les RH (+ 2,8 %) et le secteur du marketing, des relations publiques et des médias (+ 1,94 %). Sur une base annuelle, le secteur des RH et de l'IT restent les plus dynamiques, avec des croissances respectives de 12,21 % et 13,04 %.

Régions : la Flandre en recul net, la Wallonie en légère progression, tassement à Bruxelles

Les résultats de novembre montrent que le recul se situe surtout en Flandre. L'offre d'emplois en ligne dans cette région diminue en effet de 4 %. Seule la Wallonie est épargnée ce mois-ci et enregistre une timide croissance (+ 1 %). La Région bruxelloise enregistre également un léger tassement (- 1,3 %).

Sur une base annuelle, toutes les régions voient leur croissance ralentir. La Flandre est une nouvelle fois la plus touchée (- 6,8 %), la Wallonie et Bruxelles reculant respectivement de 3,8 % et 1,3 %.

Emploi en ligne : les 9 leçons de Monster

- Le recrutement en ligne augmente au cours des premiers mois de 2011, avant de plonger. Sur une base annuelle, le Monster Employment Index a progressé pendant les huit premiers mois de l'année, avant d'accuser un net recul au cours des trois derniers mois. En novembre, nous voyons même une chute de 7%, ce qui suggère qu'en fin d'année, les opportunités d'emploi sont retombées à un niveau fort bas par rapport à la fin 2010.

- L'Allemagne comme locomotive européenne. Le MEI pour l'Europe offre une image plus positive que pour la Belgique, les meilleurs résultats pouvant être portés au crédit de l'Allemagne. Tout comme en Belgique, les secteurs de l'IT et de l'ingénierie sont ceux qui progressent le plus sur le marché de l'emploi européen. Étant donné l'importance de l'Allemagne en tant que partenaire commercial, sa bonne santé constitue un facteur de confiance pour l'économie belge.

- L'IT et les RH sont les grands gagnants de 2011. Le MEI affiche pour 2011 une forte croissance du recrutement en ligne dans les secteurs belges de l'IT (28,7%) et des RH (30,3%). Cette progression s'inscrit dans le prolongement de l'accroissement des investissements dans la technologie et les profils hautement qualifiés, observé à l'échelle nationale depuis le redressement de l'économie. Le secteur le moins dynamique a été clairement celui de la construction, avec une chute de pas moins de 27,86% en 2011, attribuable à un marché de l'habitation défavorable.

- Les personnes en quête d'un emploi recherchent surtout de nouvelles opportunités de carrière pendant les heures de travail. La recherche d'un emploi est considérée comme une tâche diurne en soi ou s'effectue pendant les heures de bureau chez l'employeur actuel. En 2011, le mardi a été le jour où le plus grand nombre de personnes cherchaient un emploi sur Monster.be. Le samedi et le dimanche ont été les jours de moindre fréquentation.

- La Flandre-Orientale et le Brabant flamand sont les provinces les plus populaires en termes d'emploi. En 2011, c'est en Flandre orientale (139 000 recherches) et dans le Brabant flamand (129 000 recherches) que l'on a recherché les plus intensivement un emploi.

- Les candidats en milieu de carrière sont les plus demandeurs et les plus demandés. En 2011, les personnes en milieu de carrière sont celles qui recherchent le plus intensivement de nouvelles opportunités de carrière et qui sont également les plus recherchées par les employeurs: 41% des personnes en quête d'un emploi sur Monster.be ont un statut midcareer et 64% des offres d'emploi s'adressent à des candidats appartenant à cette catégorie.

- L'expérience est un paramètre flexible pour les employeurs. Parmi les offres d'emploi qui ont été publiées sur Monster.be en 2011, nous voyons que 39% ne spécifient pas le nombre d'années d'expérience exigé. Un bon tiers des employeurs ne se focalisent donc pas sur le nombre d'années d'expérience et font preuve d'ouverture sur ce point.

- Légère hausse du chômage en 2012. Étant donné les incertitudes sur le plan monétaire et la tendance actuelle sur le marché de l'emploi à Bruxelles et en Flandre, Monster.be table pour 2012 sur une légère hausse du chômage en Belgique.

- Le commerce international dopera l'emploi en Région flamande. Comme l'économie belge est tributaire du commerce international, Monster.be s'attend cependant à ce qu'en 2012, l'emploi augmente surtout en Région flamande dans des fonctions liées au commerce et à l'IT.

Trends.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires