"Des métiers disparaissent, ce n'est pas grave !"

31/01/18 à 09:55 - Mise à jour à 09:58
Du Trends-Tendances du 25/01/18

Les progrès technologiques sèment le trouble. Beaucoup pensent que le numérique, l'intelligence artificielle et les robots sonneront le glas du travail humain. Mais Nicolas Bouzou, économiste et essayiste français, s'oppose totalement à cette vision. Dans son livre " Le travail est l'avenir de l'homme ", il y voit plutôt un puissant vecteur de progrès et d'emplois.

Dans le grand débat sur l'avenir des jobs et du travail que suscitent les développements de l'intelligence artificielle (IA), deux grands camps s'affrontent. D'une part, ceux qui craignent la disparition d'un nombre croissant de jobs et, par conséquent, la raréfaction du travail. D'autre part, ceux qui, plus optimistes, se montrent convaincus que le principe de destruction créatrice, cher à Joseph Schumpeter, continuera à s'appliquer. Auteur du livre Le travail est l'avenir de l'homme, l'auteur français Nicolas Bouzou fait partie de cette deuxième catégorie.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires