Des anges gardiens pour les cancres de la technologie

21/05/10 à 12:27 - Mise à jour à 12:27

Source: Trends-Tendances

Votre ordinateur ne vous obéit pas ? Votre BlackBerry ne répond plus ? Les Geek Angels vous aideront à résoudre le problème.

Des anges gardiens pour les cancres de la technologie

© Photonews

Fondateurs : Michael Thuy, Geoffrey Michiels

Date de création : 15 avril 2010

Nombre d'employés : 6 indépendants

Chiffre d'affaires 2010 : n'en a pas encore

Site Web : www.geekangels.eu

C'est l'histoire d'un spécialiste du marketing qui passait ses soirées à dépanner ses amis en plein problème informatique ou d'iPod par exemple. A l'arrivée, Michael Thuy a cherché un moyen de joindre l'utile à l'agréable. D'où son idée de fonder une entreprise de résolution de problèmes technologiques, un help-desk. Geek Angels était née.

Cette plateforme met en contact les geek angels - les geeks sont des passionnés de technologie qui savent l'expliquer, et ce sont des "anges" parce qu'ils sont toujours là quand on a besoin d'eux - et ceux qui calent. "Les gens appellent pour un problème d'antivirus mais une fois ce problème réglé, ils enchaînent avec les photos de vacances qu'ils ne parviennent pas à sauvegarder, leur caméra qui s'obstine à fonctionner en noir et blanc, l'iPhone qui peine à trouver un réseau..., souligne Michael Thuy. Une conversation dure en moyenne de 20 à 40 minutes. En fait, nous passons plus de temps à former les gens qu'à résoudre des problèmes."

Depuis la mi-avril, les cancres de la technologie peuvent se rendre sur www.geekangels.eu. Ils y trouveront de quoi acheter des crédits d'appel (de 0,90 à 1,50 euro la minute selon le nombre de crédits achetés, les 10 premières minutes sont offertes) et un numéro de téléphone. Au bout du fil, un geek angel sera là pour les sortir du pétrin.

Le bouche-à-oreille fonctionne bien : la jeune société a déjà reçu plusieurs centaines d'appels à la rescousse et quelque 200 candidats geek angels se sont proposés. "Cela rapporte trop peu pour payer des gens à temps plein, nous avons donc opté pour des collaborateurs freelances", explique Michael Thuy. Une évaluation à la fin de chaque communication établit un ranking parmi eux et favorisera les plus efficaces. A 0,50 euro la minute, les meilleurs peuvent espérer près de 30 euros de l'heure. "Nous avons des geek angels aux Etats-Unis. Certains n'ont que 16 ans ! Certains travaillent comme indépendants, d'autres comme indépendants à titre complémentaire", précise Michael Thuy. Ensemble, ils assurent le service 24 heures sur 24, tous les jours de la semaine.

Il a fallu deux ans à Michael Thuy et son associé Geoffrey Michiels pour mettre ce projet sur pied. A présent, les deux compères, qui se sont rencontrés chez un précédent employeur, s'y consacrent à plein temps. "Nous y avons investi beaucoup de temps et plus de 250.000 euros. Nous visons les 5.000 clients dans un an et 20 geek angels pour 100 clients", confient-ils. Leur ambition est d'ensuite développer des réseaux et conquérir le monde.

Gerald de Hemptinne

En savoir plus sur:

Nos partenaires