Cure d'amaigrissement à la BBC

01/03/10 à 10:13 - Mise à jour à 10:13

Source: Trends-Tendances

Afin de faire face à la concurrence, la radio-télévision britannique s'apprête à fermer la moitié de son site internet, réduire les dépenses sur les programmes importés des Etats-Unis et fermer deux stations de radio.

La radio-télévision britannique BBC s'apprête à fermer la moitié de son site internet, réduire les dépenses sur les programmes importés des Etats-Unis et fermer deux stations de radio, afin de réduire sa taille pour faire de la place à ses concurrents, rapporte The Times vendredi.

Selon le quotidien britannique, le directeur-général de la BBC Mark Thompson va notamment annoncer, dans un rapport stratégique devant être publié en mars, la diminution de moitié des pages du site internet, accompagnée d'une réduction du quart des effectifs et du budget de ce dernier. Il devrait également désormais limiter le budget d'acquisition de droits de retransmissions sportives à 8,5% de la redevance annuelle qui finance la BBC, laquelle s'élève actuellement à 3,6 milliards de livres (environ 4 milliards d'euros), selon le Times.

La BBC va également fermer les radios numériques 6 Music et Asian Network et des chaînes pour adolescents, afin de laisser le champ libre à ses concurrents sur ce marché, et demander à sa filiale BBC Worlwide de se consacrer sur ses activités à l'étranger et abandonner sa branche britannique de magazines, explique le quotidien.

Ce rapport, qui doit être examiné par le conseil d'administration de la BBC, vise à faire de la place à ses concurrents, durement touchés par la baisse des recettes publicitaires en raison de la récession, poursuit le journal. La BBC, financée par une redevance prélevée sur les foyers possédant un téléviseur, est régulièrement l'objet de critiques de ses concurrents qui dénoncent une position dominante déloyale. Le rapport, selon le Times, a pour objectif de montrer à un futur gouvernement conservateur que la BBC est capable de se réguler elle-même, sans intervention extérieure.

Le Parti conservateur, donné gagnant des prochaines législatives par les sondages et traditionnellement plus hostile à la BBC que ses rivaux travaillistes, est pressenti avoir pour projet de geler la redevance accordée à la BBC.

Trends.be, L'Expansion

En savoir plus sur:

Nos partenaires