Coupe du Monde : ce Belge qui agace la Fifa

03/07/14 à 12:27 - Mise à jour à 12:27

Source: Trends-Tendances

L'initiative Replay LastGoal lancée par Xavier Damman, ce Belge à l'origine de la success story américaine Storify, plaît aux surfeurs... mais pas du tout à la Fifa. Ce compte Twitter aide pourtant les internautes au boulot à se tenir au courant des goals lors de la Coupe du Monde au Brésil. Explications.

Coupe du Monde : ce Belge qui agace la Fifa

© twitter.com/ReplayLastGoal

On le connait surtout pour la success stroy derrière Storify, cette start-up (26 millions d'utilisateurs mensuels) qu'il a co-fondée à San Francisco et revendue l'année passée. Aujourd'hui, Xavier Damman continue de développer Storify au sein du groupe Livefyre, son acquéreur. Mais cela ne l'empêche pas de continuer à imaginer, développer, créer dans l'univers du Web et de la techno.

Dans le cadre du Mondial de football au Brésil, il a créé l'initiative Replay LastGoal. "Pendant la Coupe du Monde, beaucoup de gens sont encore au travail et n'ont pas l'occasion de voir les matchs, explique le jeune entrepreneur. J'ai créé un compte Twitter qui enregistre et diffuse automatiquement les 20 secondes qui entourent les derniers goals. Les images sont ensuite retirées après 45 minutes et il ne reste finalement qu'un gif animé, puisque de toute façon on peut trouver l'ensemble des goals sur les sites des médias par après.". L'objectif ? "Combler un vide que personne n'occupe" en permettant d'être informés et de voir les goals via Twitter. L'initiative suscite pas mal de partages malgré un nombre relativement limité de "followers" (1750).

Mais la Fifa ne supporte pas Replay LastGoal. Elle a déjà fait fermer sa page Facebook de Replay LastGoal et mène des actions pour faire empêcher la propagation de ces images sur Twitter également, sans y être encore parvenue. Selon Xavier Damman, "ces démarches n'ont pas beaucoup de sens : beaucoup de gens filment leur télé avec leur smartphone et les postent sur les réseaux sociaux. Replay LastGoal n'a pas de vocation commerciale. C'est du fair use... et les images sont éphémères." Mais la Fifa ne l'entend pas de cette oreille visiblement. Il faut dire qu'elle ne badine pas avec ses images puisqu'elle les monétise cher et vilain auprès des chaînes du monde entier. Les revenus de la Fifa proviennent, en effet, essentiellement de la vente de droits TV, des sponsors et des licences sur les produits dérivés et l'utilisation du logo de la Coupe du Monde. Rien que les droits télé de la Coupe du Monde 2014 au Brésil rapporteraient.. 3,2 milliards de dollars à la Fifa...

En savoir plus sur:

Nos partenaires