Cisco s'oppose au rachat de Skype par Microsoft

16/02/12 à 14:52 - Mise à jour à 14:52

Source: Trends-Tendances

Cisco fait appel du feu vert accordé par la Commission européenne, en octobre dernier, rachat de Skype par Microsoft. Alors même que le géant de Redmond est son "client, fournisseur, partenaire et concurrent".

Cisco s'oppose au rachat de Skype par Microsoft

Cisco a annoncé mercredi qu'il ferait appel du feu vert donné par la Commission européenne au rachat de Skype, pionnier de la téléphonie sur Internet, par le géant des logiciels Microsoft. "Imaginez comme il serait difficile d'appeler des gens si vous deviez vous limiter à ceux qui utilisent le même opérateur ou si votre téléphone ne pouvait appeler que certaines marques !", a remarqué Martin de Beer, l'un des dirigeants de l'équipementier de télécoms et informatique américain, sur le site internet du groupe.

Cisco dit vouloir "éviter cet avenir aux télécommunications par vidéo. C'est pour cela que Cisco a fait appel devant le Tribunal général (de l'Union européenne) de l'autorisation donnée par la Commission à la fusion Microsoft-Skype."

"Messagenet, un fournisseur européen de vidéo par Internet, s'est joint à notre procédure en appel, a-t-il souligné. Nous n'avons pas pris cette décision à la légère. Nous respectons la Commission européenne et valorisons Microsoft comme client, fournisseur, partenaire et concurrent."

Cisco assure ne pas s'opposer à la fusion mais le groupe "estime que la Commission européenne aurait dû y mettre des conditions qui auraient assuré une meilleure interopérabilité entre les normes, pour éviter qu'une entreprise unique puisse s'emparer de l'avenir des communications par vidéo".

La Commission européenne avait donné début octobre son feu vert au rachat de Skype par Microsoft.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires