Billets d'avion sur le Net : meilleur marché ou pas ?

20/01/12 à 12:33 - Mise à jour à 12:33

Source: Trends-Tendances

Vous désirez partir en voyage et n'utiliser que le Web pour acheter vos billets ? Consulter les comparateurs de prix n'est pas suffisant pour obtenir les meilleurs prix, prévient le Crioc, étude à l'appui.

Billets d'avion sur le Net : meilleur marché ou pas ?

© Thinkstock

Trouver le vol le moins cher ou le meilleur vol sur le marché est souvent difficile, prévient d'emblée le Centre de recherche et d'information des organisations de consommateurs, qui parle même de "jungle de l'offre de vols, de compagnies aériennes et de comparateurs des prix de toutes sortes."

Le Crioc a donc testé plusieurs comparateurs des prix en ligne avec une préoccupation centrale : "Ces comparateurs de prix sont-ils fiables ? Trouvent-ils le vol le moins cher et indiquent-ils les prix corrects et dans leur ensemble, comparés aux tarifs cités sur le site Internet de la compagnie aérienne même ?"

Attention : "Ne vous fiez pas aux seuls comparateurs de prix !"

"Les sites comparateurs de prix réussissent à peine à donner une image correcte du prix réel que l'on doit payer pour un vol en tant que consommateur, déplore le Crioc. Aucun des comparateurs repris dans notre échantillon, n'a réussi à nous fournir un prix pour les trois compagnies aériennes sélectionnées, qui restait dans une marge d'erreur acceptable."

Le Crioc conseille dès lors de ne pas vous fier exclusivement aux comparateurs des prix. "Utilisez-les uniquement comme aide pour sonder l'offre du moment. Prenez par exemple des sites comme Skyscanner.net et Fly.com, qui obtiennent un score élevé pour ce qui est de la facilité. S'ils ne réussissent pas de manière conséquente à trouver le bon prix, ils peuvent toutefois dire avec une certitude relativement grande quand il y a des vols vers votre destination préférée et à quelle compagnie aérienne vous devez vous adresser pour les réserver."

Pour connaître le prix précis et pour la réservation même, le Crioc conseille aux consommateurs, "avec insistance", de se tourner vers le site officiel de la compagnie aérienne.

Autre conseil : "N'optez pas forcément pour l'aéroport le plus proche"

Autre conseil : pour économiser, il vaut parfois mieux opter pour un aéroport à plus grande distance que pour celui le plus proche. "L'exemple le plus évident est Zaventem en comparaison avec Charleroi Bruxelles Sud, où des vols moins chers sont souvent offerts. Ne pas oublier, cependant, de calculer les frais de déplacement et du parking dans le prix total d'un voyage via Charleroi !"

Pour profiter des tarifs les plus favorables, "le mieux est de réserver au moins deux semaines avant le départ. Ce n'est cependant pas plus qu'une règle approximative : le marché du transport aérien est assujetti à des prix très volatils", pointe le Crioc.

Une stratégie "encore plus lucrative" est de suivre les prix pendant un certain temps et de ne réserver qu'au moment où l'on constate que les prix sont à leur niveau le plus bas : "Tout comme la haute et la basse saison dans l'année pour le tourisme, il y a des jours de la semaine moins chers que d'autres pour les vols, conclut le Centre. Un vol le mardi ou le mercredi vous coûtera généralement nettement moins qu'un vol pendant le week-end."

Méthodologie du Crioc : fiabilité et facilité des comparateurs de prix

Le Crioc a évalué la fiabilité des sites Internet sur base de trois critères : "Trouvent-ils les trois vols qui rencontrent nos souhaits ? Ces vols sont-ils indiqués dans le bon ordre, avec le moins cher d'abord ? Les comparateurs donnent-ils le prix correct ?"

Pour ce dernier élément, le Centre a calculé, pour chacun des sites, la "marge d'erreur moyenne sur les prix trouvés" (baptisée "déviation du prix"). En d'autres termes, le montant moyen au niveau duquel les prix indiqués dévient des prix réels sur le site Internet de la compagnie aérienne.

La facilité des sites Internet, quant à elle, a été examinée sur base de quatre critères : la disponibilité du site en plusieurs langues (dont le néerlandais), l'intuitivité de l'interface, la quantité d'informations superflues qui entravent la navigation, et la possibilité de filtrer les résultats de la recherche.

Trends.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires