Bientôt des noms de domaine en arabe, chinois et cyrillique

24/10/13 à 09:49 - Mise à jour à 09:49

Source: Trends-Tendances

Le régulateur mondial d'internet a annoncé l'apparition prochaine sur le réseau des premiers noms de domaine dans les écritures arabe, chinoise et cyrillique.

Bientôt des noms de domaine en arabe, chinois et cyrillique

© ThinkStock

"Cela arrive, c'est le changement le plus important sur internet depuis son lancement", a salué Akram Atallah, de l'Icann (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers), une agence indépendante chargée de réglementer au niveau mondial les noms de domaine internet. "Dans les semaines et les mois qui viennent, il y aura de nouveaux noms de domaine en ligne venant de tous les coins de la planète", a-t-il poursuivi, cité dans un communiqué du régulateur basé en Californie.

Le principe d'adresses se terminant par les mots en chinois pour "jeu", en arabe pour "réseau" ou "toile" et en cyrillique pour "site" et "en ligne" a été approuvé, et d'autres devraient suivre rapidement, a précisé l'Icann: "Un des objectifs (...) est de promouvoir du choix et de la diversité". A l'heure actuelle, seuls 22 termes dits "domaines de premier niveau générique" (generic Top-Level domains), les extensions suivant le point dans un nom de domaine, existent, majoritairement dérivés de l'anglais, comme ".com", ".gov" ou ".net".

Outre l'ouverture à des noms de domaine dans des caractères autres que latin, l'Icann est aussi sur le point d'approuver des extensions de toutes sortes, comme des noms de sociétés ou de produits, allant des plus simples comme ".shop" ou plus précises comme ".motos". Le régulateur étudie actuellement quelque 1.800 demandes d'extension. Le géant d'internet Google en a déposé plus de 100, de ".google" à ".YouTube" en passant par ".lol".

L'Icann estime que l'expansion d'internet, avec deux milliards d'utilisateurs dans le monde, dont la moitié en Asie, rend essentielle l'attribution de nouveaux noms de domaine.

En savoir plus sur:

Nos partenaires