Belgacom versera 394 millions de dividende à l'Etat

18/04/12 à 13:47 - Mise à jour à 13:47

Source: Trends-Tendances

L'Etat touchera, de Belgacom, plus de 394 millions d'euros de dividende pour l'exercice 2011. Didier Bellens, CEO de l'opérateur historique, a, lui, perçu quasi 2,6 millions d'euros de rémunération totale.

Belgacom versera 394 millions de dividende à l'Etat

© Belga

Les actionnaires de Belgacom, réunis en assemblée générale annuelle, ont approuvé mercredi le versement d'un dividende de 2,18 euros par action au titre de l'exercice 2011. L'Etat belge, actionnaire majoritaire du groupe de télécommunications, touchera dès lors quelque 394 millions d'euros pour 2011.

Le bénéfice à affecter de Belgacom pour l'exercice 2011 s'élève à près de 629 millions d'euros, auquel s'ajoutent des prélèvements sur les réserves du groupe à hauteur de plus de 107 millions d'euros. Le dividende de 2,18 euros est inchangé par rapport à 2010. Belgacom avait déjà versé en décembre 2011 un dividende intermédiaire de 0,50 euro par action.

L'Etat belge, qui, au 31 décembre 2011, possédait 180.887.569 actions Belgacom, touchera au total 394.335 millions d'euros. Signalons que, selon le site Internet de l'opérateur historique, la part de l'Etat belge s'élevait à 56,12 % au 29 février dernier (soit 180.887.569 actions).

Belgacom : Bellens a touché 2,6 millions d'euros en 2011

L'assemblée générale de Belgacom a également approuvé le rapport de rémunération et accordé la décharge aux membres du conseil d'administration pour 2011. Le rapport annuel 2011 confirme donc le versement, à Didier Bellens, CEO de Belgacom, d'une rémunération de base de 938.600 euros (quelque 24.000 euros de plus qu'en 2010). Montant auquel s'ajoutent la "rémunération variable à court terme", soit 712.100 euros (24.000 euros de moins qu'en 2010), ainsi que la "rémunération variable à long terme en actions", soit 474.300 euros (9.000 euros de plus qu'en 2010).

Au total, Didier Bellens aura donc perçu près de 2,6 millions d'euros l'an dernier. Une rémunération qui avait fait grincer bien des dents lorsqu'elle avait été dévoilée en mars dernier.

Belgacom : un actionnaire revient sur l'"affaire Fagard"

Réuni en assemblée générale extraordinaire, les actionnaires de Belgacom ont encore approuvé, notamment, la fusion par absorption de la société Telindus.

Un actionnaire particulier est par ailleurs revenu sur "l'affaire Concetta Fagard", du nom de l'ancienne assistante du CEO Didier Bellens, licenciée en juin 2011 et brièvement réintégrée en septembre. Cet actionnaire a évoqué une "série d'événements insolites qui devraient tout de même être tirés au clair" et demandé le montant des indemnités de rupture dont a bénéficiées Concetta Fagard. Les dirigeants du groupe n'ont pas divulgué de montant, estimant que cette question "relève de la vie privée".

Trends.be

Nos partenaires