Belgacom : la 4G en cadeau

31/01/14 à 12:43 - Mise à jour à 12:43

Source: Trends-Tendances

Tous les clients Proximus bénéficieront gratuitement de la 4G pendant six mois. C'est un revirement stratégique pour l'opérateur.

Belgacom : la 4G en cadeau

© BELGA

Dominique Leroy a choisi de frapper fort. Pour sa première conférence de presse depuis son intronisation début janvier, la nouvelle CEO de Belgacom - une spécialiste du marketing formée chez Unilever - est venue les bras chargés de cadeaux. Tout sourire, Dominique Leroy a annoncé que les clients Proximus auront désormais gratuitement accès à la 4G. Cette nouvelle norme GSM inaugure l'ère de l'Internet mobile ultra-rapide, et promet des vitesses de surf et de téléchargement comparables à celles de l'ADSL fixe. La 4G sera rendue progressivement disponible à tous les clients Proximus, d'ici la mi-février.

Aussi séduisant que cela puisse paraître, tout le monde ne pourra cependant pas en profiter. Seuls les possesseurs d'un smartphone compatible 4G auront accès à cette nouvelle technologie. Selon Dominique Leroy, 30 % des smartphones vendus en Belgique sont désormais compatibles 4G. Autre limitation : la couverture du territoire belge est pour l'instant loin d'être complète. Même si Belgacom assure être disponible pour 50 % de la population, seuls les grands centres urbains et certaines zones, comme la côté belge, sont couverts par la 4G de Proximus.

Sans oublier qu'à Bruxelles, c'est encore le désert. " Nous sommes prêts, assure Dominique Leroy. Dès que les dernières incertitudes réglementaires seront levées, nous pourrons déployer notre réseau. " Le Parlement bruxellois vient de voter une ordonnance assouplissant les normes environnementales d'émission, ce qui devrait débloquer ce dossier.

Dernier bémol à ce cadeau de début d'année offert par Belgacom à ses clients mobiles : il n'est valable que six mois. Ensuite, à partir de septembre 2014, le client Proximus devra choisir entre deux options. Soit il veut continuer à en profiter pleinement : dans ce cas, il prend un abonnement " costaud " en données mobiles (45 euros minimum dans une offre conjointe). Soit il prend un abonnement " light " (moins cher) : dans ce cas, la vitesse de la 4G sera bridée à 20 Mbps (86 Mbps pour les autres), ce qui ne permettra pas de bénéficier d'une expérience totale en 4G.

Virage stratégique

En offrant la 4G gratuitement pendant six mois, puis en distinguant son offre en fonction des performances techniques, Belgacom amorce un important revirement stratégique. Jusqu'à présent, pour rentabiliser les investissements consentis (acquisition de licences, nouvelles antennes...), Belgacom proposait la 4G en option à ses clients, pour 10 euros. L'opérateur change donc complètement d'optique et fait le pari du développement des usages, qui pourrait être stimulé par ce " cadeau ". Belgacom espère que les clients qui testeront la 4G au cours des six prochains mois seront tellement séduits qu'ils ne pourront plus s'en passer. Ce pari n'est pas sans risques, compte tenu des contraintes techniques évoquées plus haut (smartphones non compatibles, taux de couverture limité...).

L'annonce du jour était aussi l'occasion d'initier une nouvelle offensive vis-à-vis de la concurrence. Outre l'offre 4G, Proximus annonce en effet également une diminution de ses tarifs " illimités ", qui passent à 40 euros pour les clients à un pack Belgacom, et 50 euros pour les autres. Au contraire du marché fixe (TV, Internet, téléphone fixe), où Belgacom vient encore de procéder à des hausses tarifaires, le marché du mobile reste secoué par la guerre des prix.

En savoir plus sur:

Nos partenaires