Avec Torch, BlackBerry veut concurrencer l'iPhone

04/08/10 à 10:12 - Mise à jour à 10:12

Source: Trends-Tendances

La principale innovation du BlackBerry Torch est la fonction "recherche universelle" qui permet de rechercher des mots dans toutes les applications de l'appareil. RIM n'a pas commenté la décision des Emirats arabes unis de suspendre plusieurs de ses services.

Avec Torch, BlackBerry veut concurrencer l'iPhone

© Reuters

La principale innovation du BlackBerry Torch est la fonction "recherche universelle" qui permet de rechercher des mots dans toutes les applications de l'appareil. RIM n'a pas commenté la décision des Emirats arabes unis de suspendre plusieurs de ses services.

Le fabricant canadien de téléphones portables Research in Motion (RIM) a présenté mardi à New York son dernier modèle, le BlackBerry Torch, en s'abstenant de tout commentaire sur la décision des Emirats arabes unis (EAU) de suspendre plusieurs de ses services. Aucun dirigeant de RIM n'était disponible à l'issue de la présentation du Torch, un appareil à écran tactile et clavier coulissant, pour évoquer les "discussions" en cours avec les autorités de pays qui, comme les Emirats et l'Arabie saoudite, s'inquiètent des entraves à la sécurité que poseraient des services de messagerie sur les BlackBerry.

Le nouvel appareil doit sortir le 12 août aux Etats-Unis avec pour opérateur exclusif AT&T, qui le vendra au prix désormais habituel pour un "smartphone", soit 199 dollars avec un forfait de deux ans Le Torch est aussi doté d'un nouveau système d'exploitation, BlackBerry 6, se voulant familier pour les habitués de la marque, intuitif pour les nouveaux utilisateurs, et plus puissant. Principale innovation, la fonction "recherche universelle" (universal search), permettant de rechercher des mots dans toutes les applications de l'appareil, courriels, contacts, applications etc.

Les Emirats arabes unis ont décidé de suspendre à partir du 11 octobre les principaux services du téléphone multimédia BlackBerry, jugés non conformes aux législations en vigueur dans le pays et qui poseraient des problèmes de sécurité. En Arabie saoudite, des discussions sont en cours avec les réseaux de téléphonie mobile locaux sur une adaptation des services du BlackBerry à la réglementation locale.

Le BlackBerry Torch veut concurrencer l'iPhone Les investisseurs s'inquiètent également des difficultés à contrer l'engouement pour les iPhones d'Apple et les téléphones utilisant le système d'exploitation Android développé par Google, la part de marché du système BlackBerry s'érodant lentement même s'il reste numéro un des 'smartphones' aux Etats-Unis.

Lundi, l'institut Nielsen a publié une étude montrant que parmi les utilisateurs américains de ces trois systèmes, ceux des BlackBerry (35% du total) sont les moins fidèles. Seulement 42% d'entre eux voudraient que leur prochain appareil soit de la même marque, 29% espérant un iPhone et 21% un Android. Par comparaison, 71% des utilisateurs d'Android comptent le rester, et la fidélité des amateurs de l'iPhone atteint 89%.

RIM, qui a fondé sa puissance en cultivant une clientèle professionnelle, confirme avec le nouveau Torch qu'il s'intéresse aussi à une clientèle amatrice de réseaux sociaux et de vidéos. L'appareil, sensiblement du même poids et de la même taille que le Bold, un appareil récent du groupe, permet d'intégrer des flux Facebook et Twitter à la messagerie, et contient une application "mobiTV", permettant de regarder des programmes de télévision en temps réel. Les programmes vidéos peuvent être plus classiquement téléchargés pour visionnage ultérieur.

Certains analystes financiers, comme Tero Kulttinen, de la maison de courtage MKM Partners, saluaient plusieurs bonnes surprises, comme la date de sortie de l'appareil qui pourrait gonfler les ventes de RIM dès ce trimestre. De nombreux commentateurs spécialisés dans les technologies étaient plus dubitatifs, doutant que RIM ait beaucoup à gagner en cultivant une clientèle non professionnelle, notamment parce que l'esthétique reste trop classique pour en faire un gadget à la mode.

Trends.be avec L'Expansion.com

En savoir plus sur:

Nos partenaires