Apple pèse moins lourd dans le Nasdaq

05/04/11 à 11:57 - Mise à jour à 11:57

Source: Trends-Tendances

Apple pesait trop lourd dans l'indice Nasdaq-100 proportionnellement à sa capitalisation réelle. Nasdaq OMX change la donne. Tout bénéfice pour les autres actions qui composent l'indice, Google en tête.

Apple pèse moins lourd dans le Nasdaq

© Reuters

L'opérateur boursier américain Nasdaq OMX a annoncé mardi une réforme de la composition de son indice de référence. Cette modification relativise fortement le poids de sa plus grosse valeur : Apple.

L'action Apple, qui a plus que quadruplé ces deux dernières années, représentait jusqu'alors 20,49 % de la pondération de l'indice Nasdaq-100. Après cette modification de l'indice, il n'en pèse plus que 12,33 % mais en demeure la plus grosse valeur, selon un communiqué du Nasdaq.

Les modifications de l'indice Nasdaq-100 sont rares. La réforme de mardi devrait provoquer une vague de mouvements sur les titres concernés, les gestionnaires devant adapter leurs positions à la nouvelle situation. La réforme de l'indice - dont l'objectif est "de rapprocher les pondérations des valeurs de l'indice de la capitalisation boursière de ces valeurs", selon le Nasdaq - doit entrer en vigueur le 2 mai.

La capitalisation boursière d'Apple est actuellement de l'ordre de 300 milliards de dollars, soit le double de celle de Google. Mais son poids dans l'indice est cinq fois plus important que son rival Internet. La réforme de l'indice bénéficie donc à Google, qui en pèsera désormais 5,77 % (+ 1,59 point), mais aussi à son concurrent Yahoo! (+ 0,37 point), au fabricant de puces Intel (+ 2,45 points), à l'éditeur de logiciels Microsoft (+ 4,91 points), au fabricant de routeurs Internet Cisco (+ 2,10 points), et au spécialiste des logiciels d'entreprise Oracle (+ 3,36 points).

L'indice Nasdaq 100 a été lancé en janvier 1985 pour regrouper les 100 plus grosses valeurs industrielles de la bourse électronique new-yorkaise.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires