Apple : patron malade, résultats historiques... et chute en Bourse

19/01/11 à 09:43 - Mise à jour à 09:43

Source: Trends-Tendances

Malgré des résultats historiquement bons, l'action Apple a dévissé hier sur le Nasdaq. En cause : l'annonce, la veille, du départ de son emblématique patron en congé maladie. L'absence de Steve Jobs, décidément, reste "la plus grande source d'incertitude pour Apple", selon les analystes.

Apple : patron malade, résultats historiques... et chute en Bourse

© Reuters

Peu après l'annonce du départ en congés maladie de son emblématique patron Steve Jobs, Apple a annoncé mardi des résultats financiers plus que florissants sur les trois derniers mois de 2010. La société informatique affiche un bénéfice net de 6 milliards de dollars, en hausse de 78 %.

Ces résultats - les meilleurs de son histoire, selon Apple - représentent une hausse de 6,43 dollars par action diluée. Le chiffre d'affaires atteint lui aussi un niveau record de 26,74 milliards de dollars, en hausse de 71 %. Le premier trimestre de l'exercice fiscal 2011 s'est clos le 25 décembre 2010.

En comparaison, le résultat net trimestriel était de 3,38 milliards de dollars (3,67 dollars par action diluée) pour le même trimestre de l'exercice précédent. Le chiffre d'affaires s'élevait, lui, à 15,68 milliards de dollars. La marge brute générée a représenté 38,5 %, à comparer aux 40,9 % du même trimestre de l'exercice précédent.

Les ventes à l'international ont représenté 62 % du chiffre d'affaires total du trimestre. Les ventes de Macs, d'iPads et d'iPhones ont dopé les résultats de la marque à la pomme. Ainsi, au cours du trimestre, Apple a vendu 16,24 millions d'iPhones, ce qui représente une progression de 86 % en volume par rapport au même trimestre de l'exercice précédent. La vente d'iPods, en revanche, a connu une diminution de 7 %.

Apple chute en Bourse à l'annonce du retrait de son patron, Steve Jobs

Le titre Apple chutait mardi à la Bourse de New York, après l'annonce du départ en congé maladie de son emblématique patron. Vers 15 h 50 (heure belge), l'action perdait 3,7 %, à 335,36 dollars, sur la Bourse électronique Nasdaq, après avoir ouvert en baisse de plus de 6 %.

Alors que les marchés américains étaient fermés lundi, Steve Jobs a annoncé qu'il abandonnait de nouveau les rênes du groupe pour une durée indéterminée pour raisons de santé. "C'est la plus grande source d'incertitude pour Apple", ont reconnu les analystes de la maison de courtage Wedbush. Pour autant, "nous pensons qu'Apple dispose d'une équipe dirigeante bien placée pour mettre au point les nouveaux produits déjà en projet", ont-ils nuancé.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires