Apple : L'art du buzz

17/08/12 à 12:16 - Mise à jour à 12:16

Source: Trends-Tendances

Le directeur marketing de la firme à la pomme a prétendu qu'Apple n'aurait plus besoin de dépenser d'argent pour sa pub. Gonflé, alors que le constructeur de l'iPhone ne cesse d'accroître son budget publicitaire.

Apple : L'art du buzz

© capture d'écran YouTube

En plein procès devant la Cour fédérale de San José en Californie contre le géant coréen Samsung, Apple continue de faire parler d'elle. Auditionné dans le cadre de ce méga-procès portant sur la violation de brevets, le directeur marketing d'Apple, Phil Schiller, a laissé entendre que la firme à la pomme n'avait plus besoin de dépenser un centime en publicité car les médias du monde entier et les fans de la marque s'en chargeaient déjà. Une remarque (calculée ?) qui n'a pas manqué d'alimenter blogs, réseaux sociaux et autres médias.

Il faut dire qu'Apple - dont l'aura des produits et de son ancien CEO Steve Jobs n'est plus à démontrer - n'a jamais hésité à se jouer des médias et des afficionados. Déjà avant le lancement de l'iPhone en 2007, Apple comptait sur les rumeurs précédant les annonces de nouveaux produits révolutionnaires, sur les articles de presse et sur le bouche-à- oreille dès qu'ils étaient dévoilés. Peu de marques peuvent, en effet, se vanter de passionner autant le grand public.

Depuis 1996, déjà...

Reste que laisser entendre qu'Apple pourrait totalement se passer de publicité est gonflé. En effet, l'inventeur du Mac n'a jamais compté que sur les articles de presse et le bouche-à-oreille. La publicité classique fait également partie du mix promotionnel du géant californien au même titre que le placement de produits, cette technique consistant à faire apparaître les Mac, iPhone et iPad dans des films et séries à succès.

Cette technique, Apple l'utilise même depuis des années. Dès 1996, le Power Mac apparaissait dans le film Mission Impossible avec Tom Cruise. Et l'on ne compte pas les autres apparitions depuis : 24 heures chrono, Sex and the City, Dexter, 30 Rock, etc... Dans le dernier volet en date de Mission Impossible (en 2011), les iPhone, iPad et autres laptops de la firme apparaîtraient pas moins de huit minutes au total ! Cette même année, les appareils Apple sont apparus dans environ 40 % des films du box-office. Un salarié d'Apple travaille d'ailleurs à temps plein pour la gestion des placements de produits.

A côté de cela, la publicité traditionnelle garde bel et bien une place importante chez Apple. Rien que dans la promotion de l'iPhone et de l'iPad, Apple aurait englouti plus d'1,1 milliard de dollars depuis 2007. Et les investissements pub ne cessent de croître d'année en année : Apple aurait dépensé plus de 500 millions rien qu'en 2011 contre 320 millions l'année précédente. Une nette augmentation qui doit probablement lui permettre de faire face à la concurrence acharnée des autres fabricants, Samsung en tête. Bref, claironner que la marque n'a pas besoin de pub ressemble bel et bien à un... gros coup de pub !

CHRISTOPHE CHARLOT

En savoir plus sur:

Nos partenaires