Apple joue la transparence sur ses fournisseurs chinois

16/01/12 à 11:29 - Mise à jour à 11:29

Source: Trends-Tendances

Apple a accepté que les conditions de travail dans les usines de ses fournisseurs en Chine soient examinées par des observateurs indépendants à la suite d'une vague de suicides, a indiqué vendredi une ONG de défense des droits des ouvriers.

Apple joue la transparence sur ses fournisseurs chinois

© Bloomberg

La Fair Labor Association (Association pour l'équité au travail) a souligné dans un communiqué qu'Apple ouvrirait à ses représentants "toute sa chaîne d'approvisionnement". L'organisation non gouvernementale publiera "ses conclusions détaillées" sur son site.

Apple adhérera par ailleurs à sa charte des bonnes conditions de travail chez les fournisseurs et devra s'y conformer d'ici deux ans. C'est "la première entreprise technologique à adhérer à l'association" et à sa charte, se félicite l'ONG.

Vague de suicides chez Foxconn, sous-traitant d'Apple pour les iPad notamment

En 2010 Apple, fabricant de gadgets électroniques au succès mondial comme le smartphone iPhone et la tablette iPad, a été accusé de laisser pratiquer de mauvaises conditions de travail après une vague de suicides d'ouvriers dans une usine en Chine de Foxconn, l'un des principaux fabricants de son iPhone.

"Nous constatons qu'Apple prend au sérieux la responsabilité de ses fournisseurs et nous nous réjouissons que ces derniers participent à la Fair Labor Association", a commenté Auret van Heerden, directeur de l'association.

"Nous saluons l'engagement d'Apple envers plus de transparence et de surveillance indépendante et nous espérons que sa participation aidera à établir de nouvelles normes pour le secteur de l'électronique", a conclu la FLA dans son communiqué.

Apple a pour sa part souligné avoir "réalisé l'an dernier plus de 200 audits dans les usines de (ses) fournisseurs dans le monde".

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires