Apple CarPlay, Google Android Auto: les milliards perdus dans les technologies automobiles

27/08/15 à 15:30 - Mise à jour à 15:32

Source: Trends-Tendances

Les constructeurs d'automobiles investissent des milliards d'euros dans des technologies boudées par beaucoup d' automobilistes. C'est la conclusion d'une enquête de JD Power qui porte sur les systèmes "intelligents" des voitures : parking automatiques ou service concierge.

Apple CarPlay, Google Android Auto: les milliards perdus dans les technologies automobiles

© Apple car play

Le fracture numérique est-elle en train de toucher les automobiles ? La société d'étude JD Power a mené une enquête sur la perception des technologies avancées installées dans les automobiles. Elle a conclu que 20% des personnes interrogées n'ont jamais utilisé 16 des 33 technologies mesurées. Les fonctions qui sont le plus souvent "inutilisées" sont le service concierge (43%), le système de parking automatique (33%), l'affichage tête haute (33%) qui projette des informations sur le pare-brise, et les applications (apps) sur l'écran de navigation (32%).

L'étude a été menée aux Etats-Unis auprès de 4200 personnes, entre avril et juin, et porte sur les 90 premiers jours d'utilisation.

Parmi les technologies qu'au moins 20% des personnes interrogées souhaitent ne pas voir installées dans leur future voiture figure Apple CarPlay, Google Android Auto (qui permettent respectivement d'intégrer un smartphone Apple ou Android dans le système de la voiture). Ou encore un service concierge et un système de commande à dictée vocale (voice texting).

"Les automobilistes préfèrent utiliser leur smartphone"

"Dans beaucoup de cas, les automobilistes préfèrent utiliser leur smartphone ou tablette car ils répondent à leurs besoins et leur sont familiers" dit Kristin Kolodge, executive director de la driver interaction&HMI research chez JD Power. "Les technologies connectées inutilisées représentent des millions de dollars de valeur perdue à la fois par les automobilistes et les fabricants."

Les constructeurs peinent souvent à rivaliser avec l'ergonomie des appareils mobiles avec lesquelles les automobilistes sont familiers. JD Power estime que l'expérience des 30 premiers jours d'utilisation est cruciale. Le conducteur est alors ouvert à explorer les nouvelles fonctions de la voiture, à condition que l'expérience soit positive. Ensuite il n'a plus la patience et préfère si possible se rabattre sur son téléphone portable. Il appartient aux concessionnaires de prendre le temps d'expliquer les nouvelles fonctions à leurs clients. Cela pousse des constructeurs comme BMW a développer des concessions avec un service genius comme il en existe dans les Apple Store, avec des jeunes prenant le temps d'expliquer les fonctions technologiques.

Les assureurs intrigués

Les assureurs sont aussi fort intéressés. S'ils se félicitent des fonctions de sécurité comme les radars adaptatifs anticollision, ils s'inquiètent des fonctions pouvant distraire l'automobiliste. Et aussi des frais de réparation plus élevés des organes rendus "intelligents". "Une griffe sur un simple pare-choc qui coûte quelques centaines de dollars peut propulser les frais à plusieurs milliers de dollars lorsqu'une caméra et d'autre capteurs sont endommagés" note Chip Lackey, senior director de la practice assurance de JD Power.

JD Power est une société de conseil américaine, active également en Europe. Elle publie notamment des études très suivies sur la fiabilité des voitures.

En savoir plus sur:

Nos partenaires