Amazon rachète Twitch. Mais au fait c'est quoi ?

26/08/14 à 13:04 - Mise à jour à 13:04

Source: Trends-Tendances

Twitch, qui revendique plus de 55 millions de visiteurs par mois, est la plus grande plateforme de streaming d'"e-sport", une pratique qui intéresse de plus en plus de personnes, et d'annonceurs dans leur sillage. C'est pourquoi Amazon a dépensé près d'un milliard de dollars pour se l'offrir.

Amazon rachète Twitch. Mais au fait c'est quoi ?

Le géant américain de la distribution en ligne Amazon a annoncé lundi l'achat de la société californienne Twitch, spécialisée dans la diffusion de jeux vidéo en ligne, pour environ 970 millions de dollars en numéraire. La transaction devrait être bouclée d'ici la fin de l'année, précise le groupe dans un communiqué.

Amazon, au départ simple libraire en ligne, a énormément étendu son activité ces dernières années, en particulier dans les contenus numériques (livres électroniques, vidéo et musique en ligne), mais aussi dans les appareils (les liseuses et tablettes Kindle, le smartphone Fire Phone), ou encore les services aux entreprises dématérialisés en ligne ("cloud"). Avec cette nouvelle acquisition, Amazon coupe l'herbe sous le pied du géant internet Google, qui n'avait pas caché son intention de s'offrir la plateforme de streaming. "Diffuser et regarder des jeux vidéo est un phénomène mondial et Twitch a construit une plateforme qui réunit des dizaines de millions de gens qui regardent des milliards de minutes de jeux chaque mois", a souligné le patron-fondateur d'Amazon, Jeff Bezos, cité dans le communiqué du groupe. "Nous espérons apprendre d'eux et les aider à créer plus rapidement de nouveaux services pour la communauté des joueurs", ajoute-t-il.

Dans une lettre diffusée lundi soir, le CEO de Twitch, Emmet Shear, se félicite de cette nouvelle "collaboration": "Nous avons choisi Amazon parce qu'ils croient en notre communauté, ils partagent nos valeurs et notre vision à long terme, et ils veulent nous aider à l'atteindre plus rapidement. Presque tout reste identique: nos bureaux, nos employés, notre marque, et surtout notre indépendance. Mais avec le soutien d'Amazon nous aurons les ressources pour vous proposer un Twitch encore meilleur."

Des Belges dans le monde de l'e-sport

Lancé en 2011 à San Francisco, Twitch se présente comme la plus importante plateforme mondiale de diffusion de jeux vidéo en streaming (flux sans téléchargement sur internet), avec plus de 55 millions de visiteurs par mois revendiqués sur son site twitch.tv. Grâce à un système de publicités et d'abonnements, à condition d'avoir une audience suffisante, les "gamers" peuvent gagner des revenus suffisants pour vivre de leur passion. Certains deviennent même des joueurs ou des commentateurs professionnels.

Seul Belge inscrit dans le championnat américain du jeu "League Of Legends", Mitch Voorspoels (24 ans), dit "Krepo", participe à des tournois et analyse également des matches à la télévision. Interrogé par De Morgen, il ne souhaite pas dévoiler combien sa pratique lui rapporte, mais il avoue au site 4esports.net recevoir annuellement une indemnisation de Riot Games, l'éditeur de League Of Legends. De plus, tous ses frais d'hébergement lorsqu'il participe à des compétitions sont à la charge des organisateurs. "Tu peux vivre confortablement. Si tu es vraiment bon, tu peux en plus recevoir des parrainages privés et des récompenses financières".

Pour Bachir Boumaaza, un autre Belge qui vit du jeu vidéo, "il faut qu'un changement de mentalité s'opère: le 'gaming' est le nouveau football et les joueurs sont les nouvelles célébrités". En appelant les autres joueurs à consacrer un peu de leur "salaire" à Save The Children, celui qui se surnomme "Athene" est tout de même parvenu à faire récolter plus de 11 millions d'euros à l'association.

Nos partenaires