Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

07/03/17 à 14:12 - Mise à jour à 14:12

'Amazon maîtrise le pétrole des temps modernes et sera, d'ici peu, hégémonique'

J'ai eu la chance d'interviewer une fois dans ma vie Sir Martin Sorrell, le patron de WPP, le plus grand groupe publicitaire au monde. Je vous en parle, car durant sa longue carrière, il a souvent eu l'occasion d'entendre la même question: qu'est-ce qui vous empêche de dormir le soir ?

'Amazon maîtrise le pétrole des temps modernes et sera, d'ici peu, hégémonique'

Jeff Bezos, CEO d'Amazon. © Reuters

À 72 ans, Martin Sorrell vient d'avoir un enfant, une petite fille, et bien que papa très tardif, il n'a cette fois pas répondu, à la question de savoir ce qui l'empêche de dormir, que c'est sa fille de 3 mois, mais bien Amazon. Il ajoute même qu'Amazon est un enfant, mais pas de 3 mois... Ce qu'il veut dire par là, c'est que les spécialistes reconnaissent aujourd'hui que dans le quatuor des GAFA - le fameux acronyme pour Google, Apple, Facebook et Amazon - le plus dangereux pour les entreprises traditionnelles, c'est Amazon.

Pour beaucoup de personnes, Amazon, c'est une commande de livres ou de CD, mais en réalité, Amazon est devenu une pieuvre tentaculaire, présente dans quasi tous les segments du business. Je lisais mes tweets très tôt ce matin et j'en voyais encore la preuve. Aujourd'hui, en France, Amazon vend plus de produits non alimentaires qu'un géant comme Carrefour ou Leclerc ! C'est énorme comme information. Selon la banque Morgan Stanley, Amazon serait d'ores et déjà le premier distributeur non alimentaire en France !

Partager

Amazon, sous ses airs de ne pas y toucher, est de loin l'ennemi le plus redoutable des entreprises traditionnelles

Quant à Sir Martin Sorrell, il a peur pour le marché de la publicité. Pour le moment, la publicité en ligne, celle présente sur les réseaux sociaux, est très largement raflée, pour ne pas dire monopolisée, par Google et Facebook. Mais si vous regardez de plus près les chiffres, comme l'a fait ce patron du plus grand groupe publicitaire au monde, vous verrez qu'Amazon se positionne de plus en plus sur le marché de la pub. Aux États-Unis, le chiffre publicitaire d'Amazon serait d'un milliard de dollars. C'est peu comparé aux 34 milliards de Google ou aux 15 milliards de Facebook. Mais attention, ce chiffre d'un milliard est un leurre, il est destiné à croître de manière exponentielle. Pourquoi ? Parce que tout le monde passe par Amazon pour faire ses achats, je viens de le montrer encore avec les chiffres de la France. Or, si je suis un marchand de chaussures de sport, j'ai plus intérêt à mettre ma pub sur Amazon que sur Google ou Facebook, puisque la personne qui est face au site d'Amazon est déjà en mode achat. Ma chaussure n'est dès lors plus qu'à un click d'être payée, alors que sur Google, par exemple, le surfeur est davantage en mode recherche, amusement ou que sais-je encore, mais pas nécessairement en mode achat.

Amazon, sous ses airs de ne pas y toucher, est de loin l'ennemi le plus redoutable des entreprises traditionnelles. Qui d'autre qu'Amazon a autant d'informations sur nous, sur la manière dont nous faisons nos courses, combien de fois nous les faisons, quels sont les produits que nous achetons, mais également quels sont les produits que nous regardons et que nous décidons de ne pas acheter ? Posez-vous la question et vous comprendrez pourquoi Amazon sera hégémonique dans peu de temps. Il maîtrise le pétrole des temps modernes, c'est-à-dire nos données personnelles et nos historiques d'achats.

Trends/Tendances Information Services

Nos partenaires