A 100 ans, la radio fait sa révolution

Source: Trends-Tendances

Si la radio numérique n'a pas encore vraiment pris son envol chez nous, son décollage est toutefois imminent avec une toute nouvelle initiative annoncée ce matin même et qui va résolument dans ce sens.

A 100 ans, la radio fait sa révolution

Le choix de la date est hautement symbolique. C'est en effet ce vendredi 28 mars que vient d'être annoncé le lancement d'un outil révolutionnaire pour toutes les radios francophones belges. Soit 100 ans, jour pour jour, après la diffusion de la toute première émission radio sur le territoire de Belgique.

L'événement est d'autant plus symbolique que les deux directeurs des radios de la RTBF et de RTL Belgique, Francis Goffin et Eric Adelbrecht, étaient présents "main dans la main" à l'exposition Vu à la Radio, dans les bâtiments bruxellois de Tour & Taxis, pour faire cette annonce historique.

Concrètement, les deux patrons des services public et privé ont présenté un tout nouveau radioplayer unique, à savoir un outil numérique qui permettra d'écouter n'importe quelle chaîne de radio francophone belge à partir de n'importe quel site Web des stations concernées.

Présenté comme une espèce de "Google de la radio" en Fédération Wallonie-Bruxelles, ce radioplayer offrira à l'auditeur un moteur de recherche pertinent pour écouter la radio de façon plus intelligente. D'un point de vue très pratique, il pourra par exemple taper le mot Beatles dans la fenêtre de ce système qui lui proposera alors les stations qui diffusent ou vont diffuser les titres du groupe britannique, mais aussi les émissions qui lui sont consacrées. Pareil pour une recherche avec le nom d'un invité, d'un animateur ou d'un programme spécifique.

"Que l'auditeur se trouve sur le site de Classic 21, de Bel RTL ou de Fun Radio, il aura en permanence l'opportunité de passer d'une station à l'autre grâce à ce radioplayer unique directement inspiré de son équivalent britannique UK Radioplayer", commente Francis Goffin, directeur des radios de la RTBF. L'intérêt pour les radios concurrentes du service public et du groupe RTL ? Se serrer les coudes face à la concurrence grandissante des webradios mondiales et choisir une approche sectorielle qui défend le média radio francophone belge avec un outil performant et facile à utiliser.

Le début d'un virage

Si ce radioplayer unique ne sera véritablement opérationnel que dans un mois (le 28 avril très exactement), il marquera en revanche le début d'une nouvelle ère dans le paysage francophone belge : celle d'un vrai virage numérique qui devrait être acté par le pouvoir politique dans les prochaines semaines, voire dans les tout prochains mois en raison des élections imminentes. Car ce n'est que lorsque les autorités compétentes auront marqué leur accord définitif pour déployer le nouveau réseau de radio numérique terrestre (RNT), pour fixer un plan de fréquences numériques et pour allouer les budgets nécessaires à la transition numérique (soit 12 millions d'euros sur 10 ans) que la radio 2.0 entrera enfin officiellement dans le quotidien des auditeurs de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Une révolution qui offrira à chacun une meilleure qualité de son, mais surtout du contenu radiophonique enrichi de textes, d'images, de vidéos et d'interactivité via l'écran de son nouveau transistor numérique.

Frédéric Brébant

Les derniers articles en un clin d'oeil



Nos partenaires