5G: accord de coopération entre l'UE et la Corée du Sud

16/06/14 à 17:10 - Mise à jour à 17:10

Source: Trends-Tendances

La Commission européenne a signé lundi un accord avec la Corée du Sud pour renforcer leur coopération en matière de développement des technologies mobiles de cinquième génération (5G).

5G: accord de coopération entre l'UE et la Corée du Sud

L'accord signé entre la commissaire européenne, Neelie Kroes, et le ministre sud-coréen des Sciences et des nouvelles technologies, Mun-Kee Choi, "est un jalon dans la course mondiale pour le développement de la technologie 5G", a souligné la Commission européenne. L'accord prévoit de renforcer la coopération en matière de recherche pour la 5G, notamment en vue d'établir une définition et des standards mondialisés.

Les deux responsables se sont aussi mis d'accord sur la nécessité d'harmoniser le spectre radio-électrique pour faciliter l'interopérabilité des technologies 5G. Un protocole d'accord doit en outre être signé entre l'association européenne qui regroupe les acteurs de la 5G (dont font partie Alcatel-Lucent, Atos, Deutsche Telekom, Ericsson, Nokia, Orange, Telecom Italia, Telenor et Telefonica) et son homologue coréenne.

"La 5G va devenir l'élément vital de l'économie et de la société numériques", a souligné Mme Kroes, citée dans le communiqué, soulignant que "c'est la première fois que des autorités publiques s'associent de cette manière, avec le soutien de l'industrie privée, pour faire avancer le processus de standardisation".

L'accord de lundi "signe notre engagement à être des leaders mondiaux en matière de numérique", a-t-elle ajouté. La 5G est censée offrir des débits de données de 10 gigabits par seconde en réception, jusqu'à un millier de fois plus que ce qu'offre la technologie actuelle 4G, ou LTE (Long Term Evolution). La 5G "ne sera pas seulement plus rapide, mais apportera de nouvelles fonctionnalités et de nouvelles applications à haute valeur sociale et économique", insiste la Commission.

Nos partenaires