2 millions d'iPad vendus : reportage dans une file d'acheteurs

31/05/10 à 15:42 - Mise à jour à 15:42

Source: Trends-Tendances

Moins de deux mois après son lancement officiel le 3 avril, l'iPad d'Apple s'est déjà écoulé à plus de 2 millions d'exemplaires. A la Fnac Montparnasse, à Paris, le lancement de la tablette Apple s'est fait dans une ambiance moins survoltée qu'à l'Apple Store. Mais avec des consommateurs tout aussi motivés... et une direction du magasin très mobilisée. Reportage sur place.

2 millions d'iPad vendus : reportage dans une file d'acheteurs

© Reuters

Apple a vendu plus de 2 millions d'iPad en moins de 60 jours depuis son lancement, le 3 avril. La firme de Cupertino a commencé à livrer l'iPad en Australie, au Canada, en France, en Allemagne, en Italie, au Japon, en Espagne, en Suisse et au Royaume-Uni le week-end dernier. L'iPad sera disponible dans neuf pays supplémentaires en juillet et dans d'autres pays encore d'ici la fin de l'année, rappelle la marque à la pomme.

Alors que 300 fans étaient présents avant l'ouverture de l'Apple Store à Paris pour le lancement de l'iPad, dont une dizaine avaient passé la nuit sur le trottoir, seule une dizaine de personnes attendait patiemment l'ouverture des portes à la Fnac Montparnasse. Le magasin, qui ouvre normalement à 10 h, avait prévu une ouverture exceptionnelle à 9 h vendredi pour la sortie de la tablette. A l'entrée, un cordon menait tout droit vers le Graal, l'Apple Shop, partie du magasin réservée à l'exposition et à la vente des produits Apple.

"Dans certains magasins en Europe, et la Fnac en fait partie, il existe des zones dédiées à la marque, réalisées avec Apple, avec un style qui ressemble beaucoup à un Apple Store, explique Lionel Jarlan, directeur du développement des ventes de produits techniques à la Fnac. Dans ces zones, il y a des salariés Apple formés à la démonstration des produits. Les magasins ont aussi leurs propres équipes de ventes formées aux produits Apple."

Entre 9 h et 10 h, on pouvait être sûr que les clients qui passaient la porte du magasin venaient pour une seule chose : acheter leur iPad, éventuellement les accessoires qui l'accompagnent, ou tout simplement le voir de leurs propres yeux et manipuler l'appareil. En attendant les vendeurs Apple, les démonstrateurs de la Fnac avaient tout de même parfois du fil à retordre avec certains consommateurs guère décidés.

Le meilleur argument de vente, ce sont sans aucun doute les aficionados de la marque. On a ainsi pu assister à une scène cocasse, lorsque l'un de ces clients dans l'expectative, mais bien informé, s'est fait accoster par un fan qui a tenté de le convaincre d'acheter la tablette. Tandis que leur discussion battait son plein, une cliente se posait la question de savoir si le présentoir de plexiglas de la Fnac était vendu comme support de l'appareil...

Pour la plupart des clients, cependant, le trajet en magasin a été rapide : directement la caisse, puis le retrait des achats déplacé au plus près de l'Apple Shop pour l'occasion. Son iPad en main, un client se satisfaisait de la rapidité du passage en caisse : "Je suis allé à l'Apple Store, au Carrousel du Louvre, pour aller jusqu'au bout de l'expérience. Mais il y avait trois heures de queue ! Alors je suis venu ici."

Bonne pioche, en matinée en tout cas : tous les clients, même ceux qui n'avaient pas réservé, ont pu être servis.

Raphaële Karayan, L'Expansion.com

En savoir plus sur:

Nos partenaires