Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

13/12/13 à 10:52 - Mise à jour à 10:52

Hausse du prix des loyers

C'est mathématique : s'il y a, d'un côté, moins de biens immobiliers disponibles sur le marché de la location et, d'un autre côté, plus de candidats-locataires, il est clair que les loyers vont prendre l'ascenseur. Et plutôt vers le haut que vers le bas, bien entendu...

Or, c'est ce qui semble se passer selon les dernières statistiques de Century 21. D'après ce réseau d'agences immobilières, les loyers des appartements en Flandre ont grimpé de 22 % en moyenne en 2013, contre 8 % en Wallonie et une stabilité (+1 %) à Bruxelles.

Quant aux loyers des maisons, ils ont légèrement augmenté en Flandre et en Wallonie mais ils ont piqué du nez à Bruxelles (-7%!)

Mais maintenant reste à savoir pourquoi le parc immobilier locatif a-t-il baissé en volume ? A cela, les dirigeants de Century 21 répondent que "la diminution de biens à louer résulte d'une réglementation plus complexe, d'un parc immobilier vieillissant et d'un rendement locatif en baisse".

Et puis, comme, de l'autre côté, les candidats à la location augmentent, surtout en Flandre où l'accès à la propriété devient de plus en plus difficile, forcément, les loyers grimpent automatiquement. Mais attention, tous ces chiffres sont intéressants, mais ils ne doivent pas nécessairement être pris au pied de la lettre : pour quelle raison ?

Parce que même si l'enquête de Century 21 a été réalisée dans les règles de l'art, il faut également garder à l'esprit que l'échantillon porte uniquement sur les transaction réalisées au sein de ce réseau d'agences. Et donc, ce sondage ou cette enquête n'a pas une valeur absolue, autrement dit, ces chiffres ne peuvent pas être extrapolés à l'ensemble du marché belge sans prendre quelques précautions...
Mais c'est vrai que c'est une tendance qui peut éclairer vos choix patrimoniaux. Et notamment en tenant compte demain, c'est-à-dire après les élections, d'une éventuelle taxation des loyers réels comme certains semblent le croire ou le craindre.

Nos partenaires