Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

15/05/14 à 12:42 - Mise à jour à 12:41

Has been, les cartes d'appel prépayées ?

Les cartes d'appel prépayées n'ont plus la cote auprès des citoyens Belges et sont de plus en plus remplacées par des formules d'abonnement. C'est en tout cas ce que constatent les opérateurs téléphoniques, que ce soit Belgacom qui a vu 244.000 Belges quitter leur formule avec carte prépayée pour une formule abonnement ou que ce soit Mobistar qui a constaté, lui aussi, une migration de 153.000 clients au cours des 12 derniers mois.

Bien entendu, toutes ces personnes n'ont pas arrêté de téléphoner ou d'envoyer des SMS, mais simplement, elles préfèrent aujourd'hui une formule avec abonnement. La question, c'est pourquoi ce changement d'attitude ?

Réponse de nos confrères du journal L'Echo : c'est parce que la formule abonnement est plus intéressante. Aujourd'hui le client peut s'abonner et se désabonner sans devoir payer d'indemnité, comme c'était le cas auparavant. C'est donc un plus pour le consommateur qui n'a plus de fil à la patte. Ensuite, il faut bien reconnaitre qu'il existe aujourd'hui des formules de carte avec abonnement pas chères sur le marché ; par exemple chez Colruyt Mobile, le consommateur paiera un forfait de base de 6,7 euros, chez d'autres concurrents, on trouve même des formules abonnement qui démarrent à 5 euros par mois, pour 60 minutes d'appels et 50 SMS.

Et puis, il y a aussi, nous dit L'Echo, les ventes conjointes qui proposent gratuitement des smartphones si vous souscrivez à un contrat de plus longue durée : une offre qui accélère donc le mouvement en défaveur de la carte prépayée avec recharge.

Sans compter les vendeurs en magasin, même s'ils ne le diront pas, ces derniers poussent à la vente de formules abonnement car leur commission est plus importante. Et cerise sur le gâteau, les opérateurs s'y retrouvent aussi, car même si le Belge fait attention à ses frais, L'Echo indique qu'un abonné génère en moyenne 25 euros par mois contre 12 euros pour celui ou celle qui opte pour une carte prépayée avec recharge.

Voilà donc toutes les raisons pour lesquelles, la carte d'appel prépayée n'attire plus nos concitoyens et fait le bonheur des opérateurs télécom.

Nos partenaires