Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

13/04/11 à 11:47 - Mise à jour à 11:47

Groupon.be fait ses maladies de jeunesse

Connaissez-vous Groupon.be ? Si ce n'est pas le cas, c'est que vous ne faites pas partie - ou pas encore - partie des déjà 500.000 internautes belges qui se sont inscrits depuis quelques mois sur ce site pour réaliser de bonnes affaires.

Connaissez-vous Groupon.be ? Si ce n'est pas le cas, c'est que vous ne faites pas partie - ou pas encore - partie des déjà 500.000 internautes belges qui se sont inscrits depuis quelques mois sur ce site pour réaliser de bonnes affaires.

En effet, Groupon.be est un site d'achat groupé via Internet qui est supposé vous faire économiser de l'argent. Une fois inscrit sur ce site, vous recevez régulièrement des offres alléchantes, que ce soit un séjour de quelques jours à Marrakech à - 70 % en hôtel 4 étoiles, ou une séance de shooting photo par un photographe professionnel au prix de 80 euros au lieu de 300 euros. Les exemples de bonnes affaires sont évidemment légion.

Ce service, qui n'existe en gros que depuis un an, fait pourtant l'objet d'un buzz négatif . En particulier de la part de certains internautes très fâchés, qui n'hésitent pas à dire tout le mal qu'ils pensent de ce site d'achats groupés. Que reprochent-ils à Groupon.be ? Essentiellement de ne pas avoir reçu le service pour lequel ils ont payé. Cela arrive parfois quand des petits commerçants qui ont accepté le deal pour avoir de la visibilité se retrouvent débordés par la meute des internautes qui débarquent chez eux.

C'est le cas d'un centre de massage, qui a dû refuser des clients car il a eu trop de demandes. C'est le cas aussi d'un centre de bien-être qui a vu des internautes venir des quatre coins de la Belgique, avec la conséquence que l'agenda du commerçant était complet pour les six prochains mois ! Autant dire que cela était ingérable et non rentable pour ce centre de bien-être, qui a donc refusé les internautes disposant de cette offre promotionnelle.

Le journal L'Echo, qui a mené l'enquête, nuance toutefois ce buzz négatif autour de Groupon.be. D'abord, parce que même une société de défense des consommateurs comme Test-Achats reconnaît avoir eu très peu de plaintes à ce sujet. Ensuite, parce que, sauf exception, les clients qui n'ont pas reçu le service se font rembourser par Groupon.be, soit dans les sept jours, soit dans le mois si l'achat s'est fait par carte de crédit.

En outre, la direction de Groupon.be affirme avoir mis au point un logiciel qui permet au commerçant partenaire du deal d'estimer le nombre maximum de clients qu'il peut raisonnablement accepter.

C'est vrai, l'idéal, pour profiter de ce genre de deal, est de ne pas attendre le dernier jour de la promo pour se précipiter chez le prestataire de services. Pour le reste, et sous réserve d'une enquête à venir de Test-Achats, il semblerait que ces réclamations soient surtout imputables aux maladies de jeunesse de cette forme d'achats groupés. Une maladie dont les effets négatifs sont évidemment multipliés par l'Internet.

Nos partenaires