Grève du personnel d'entretien: l'ULg organisera une réunion tripartite

03/06/13 à 15:50 - Mise à jour à 15:50

Source: Trends-Tendances

(Belga) L'Université de Liège (ULg) a reçu lundi matin une délégation de travailleurs chargés de l'entretien des locaux et de militants CSC et CGSLB, qui dénoncent une augmentation de leur charge de travail. Elle s'est engagée à organiser une rencontre tripartite avec le personnel et ISS, l'entreprise en charge du marché de nettoyage des locaux.

Le personnel d'entretien, employé par ISS, en charge du nettoyage des locaux de l'ULg depuis le 1er avril, est en arrêt de travail depuis lundi, 7H00. Une quarantaine de personnes ont manifesté devant le rectorat, place du XX août à Liège, avant d'être reçues par Laurent Despy, administrateur de l'ULg. Ce dernier leur a "fait part de l'étonnement de l'Université qui, bien que n'étant pas l'employeur du personnel concerné, a été attentive au volet social de ce marché", indique l'université par communiqué. Elle rappelle qu'elle avait rencontré des représentants de la CSC et avait veillé à inscrire dans son cahier des charges "une série de clauses visant à prémunir les travailleurs de l'entreprise d'une pression excessive". L'université liégeoise précise que dans le cadre des procédures de marchés publics auxquelles elle est soumise, le critère économique avait été ramené de 60 à 40% au profit d'un critère privilégiant le plus grand nombre d'heures de prestations. Le contrôle du respect des engagements de l'entreprise avait en outre été renforcé. "La mise en oeuvre de cet important marché est en cours et les divers mécanismes destinés à en assurer le suivi se mettent en place", insiste l'ULg. Entendant les doléances des travailleurs, l'administrateur de l'ULg a décidé d'anticiper une réunion de mise au point prévue avec ISS. Une rencontre tripartite sera organisée prochainement. (Belga)

Nos partenaires