Grève de 24 heures au siège de l'ONEm à Verviers

07/05/14 à 14:48 - Mise à jour à 14:48

Source: Trends-Tendances

(Belga) Les bureaux verviétois de l'Onem sont restés fermés toute la journée, mercredi, empêchant dès 7 heures du matin, travailleurs et demandeurs d'emploi d'accéder au bâtiment. Il s'agissait de la première action syndicale de protestation contre le plan de restructuration de la direction fédérale de l'ONEm.

Un piquet de grève a empêché mercredi la centaine d'agents de l'ONEm ainsi que des demandeurs d'emplois d'accéder aux bureaux. La CGSP entendait ainsi protester contre la réforme des services en cours qui prévoit d'ici 2018 la création de quatre grands pôles à Liège, Namur, Mons et Charleroi. Cette restructuration prévoit le maintien d'une quinzaine d'emplois à Verviers, les autres travailleurs étant rassemblés à Liège. "Si nous défendons nos agents, nous défendons également par ce type d'action la situation des demandeurs d'emploi qui va être de plus en plus difficile à vivre surtout si on centralise la plupart des services sur Liège", a expliqué Michel Bordignon, secrétaire régional Intersectoriel CGSP. Le syndicat de la fonction publique entend également stigmatiser la situation particulière de la région verviétoise en dénonçant la centralisation de la justice sur Liège, l'absence d'accord pour la reconstruction de la prison mais aussi la fermeture de bureaux du SPF Finances à Herve et Spa, sans oublier la réforme du FOREM. D'autres actions seront menées dans les prochains jours dans les autres bureaux concernés par le plan de restructuration de la direction fédérale de l'ONEm. (Belga)

Nos partenaires