Grève conducteurs de trains SACT - "Cette grève est de la responsabilité de la SNCB"

05/11/13 à 14:21 - Mise à jour à 14:21

Source: Trends-Tendances

(Belga) Le président du Syndicat Autonome des Conducteurs de Train (SACT), Arthur Mercier, s'est excusé auprès des usagers mardi midi lors d'une conférence de presse à Namur dans le cadre de l'action de grève, suivie à 70% d'après lui. "Nous ne sommes pas responsables des désagréments, mais bien la direction de la SNCB. Elle n'a pas voulu ouvrir un dialogue constructif", a-t-il indiqué.

Grève conducteurs de trains SACT - "Cette grève est de la responsabilité de la SNCB"

"Les tests du sommeil, qui nous sont imposés par le service externe de prévention et de protection au travail (CPS), créent une psychose générale. C'est une atteinte à la vie privée des conducteurs. Il est impossible pour nous d'avoir un sommeil suffisant vu la cadence de travail", a indiqué Arthur Mercier. Le SACT demande dès lors une "humanisation des prestations" pour améliorer le sommeil des conducteurs et la sécurité des usagers. "Pour le trajet Luxembourg-Bruxelles, le conducteur roule durant 2h30, a six minutes pour changer de poste de conduite et repart pour 2h30. Chaque année, on nous promet une amélioration mais rien ne change." Le mouvement de grève se poursuivra jusqu'à 03h00 ce mercredi. "Nous espérons que la direction nous recontactera demain/mercredi. Sinon, nous envisagerons d'autres actions", a précisé le président du SACT, indiquant toutefois qu'aucune autre grève n'était prévue pour l'instant. Le syndicat national compte près de 1.000 affiliés parmi les 3.800 conducteurs de la SNCB. "Les autres syndicats refusent de dialoguer car nous ne représentons que les conducteurs", a encore ajouté Arthur Mercier. (Belga)

Nos partenaires