Grève chez TAC à Milmort après le licenciement d'un travailleur

09/11/12 à 12:55 - Mise à jour à 12:55

Source: Trends-Tendances

(Belga) Les travailleurs de la société TAC (Technical Airborne Components), située dans le zoning de Milmort (Herstal), ont débrayé vendredi matin après le licenciement "brutal", la veille, d'un de leur collègue, a annoncé le SETCa.

"Ce n'est malheureusement pas la première fois que cette entreprise à l'actionnariat américain est au centre d'un conflit social ces dernières années. Aujourd'hui, les travailleurs de TAC sont confrontés à des méthodes managériales particulièrement violentes qui ignorent totalement le facteur humain pour ne rechercher que la rentabilité maximale", a dénoncé Patrick Masson, secrétaire permanent du SETCa-Liège. "Ce qui se passe actuellement est pour les employés la goutte qui fait déborder le vase", a ajouté Philippe Laïos, délégué du SETCa liégeois, en pointant notamment "la pression mise par la nouvelle direction, en place depuis seulement 10 mois". Selon le syndicat socialiste, qui exige la réintégration du salarié licencié, le dialogue social au sein de l'entreprise est, pour l'heure, au point mort. "Ce qui est loin d'être le cas de la détermination des employés qui n'hésiteront pas à durcir leur mouvement", a enfin averti le SETCa. (PVO)

Nos partenaires