Gaz naturel: le groupe italien Eni réclame 10 milliards de dollars au norvégien Statoil

08/11/13 à 16:58 - Mise à jour à 16:58

Source: Trends-Tendances

(Belga) Le groupe énergétique italien Eni réclame 10 milliards de dollars au norvégien Statoil accusé de lui avoir vendu du gaz pendant plusieurs années à des prix prohibitifs, rapporte un journal norvégien vendredi.

Gaz naturel: le groupe italien Eni réclame 10 milliards de dollars au norvégien Statoil

Les deux groupes sont maintenant impliqués dans une procédure d'arbitrage censée examiner les termes de leur accord d'approvisionnement de long terme conclu en 1997, selon le journal d'affaires Dagens Naeringsliv (DN). "Eni confirme avoir ouvert une procédure d'arbitrage contre Statoil mais nous ne fournissons pas de détails sur les contrats individuels", a déclaré un porte-parole de la compagnie italienne pour tout commentaire. D'après DN, Eni reproche à Statoil de ne pas vouloir renégocier les termes de l'accord qui ont permis au norvégien de facturer son gaz à un prix jusqu'à 50% supérieur à celui du marché. À l'époque, il était d'usage dans les contrats de coupler le prix du gaz à celui du pétrole. Or, le premier a connu une évolution beaucoup plus faible que le second sur les marchés depuis la conclusion de l'accord, explique le journal. Eni aurait réussi à renégocier les prix avec d'autres fournisseurs importants, le russe Gazprom et l'algérien Sonatrach, pour tenir compte de cette évolution mais se serait heurté à un refus de Statoil, toujours selon le quotidien. "Nous ne commentons pas le dialogue que nous avons avec nos clients", a déclaré un porte-parole du groupe norvégien. "Il est connu que Statoil révise les termes de ses contrats gaziers de long terme régulièrement, généralement tous les trois ou quatre ans", a-t-il seulement ajouté, sans vouloir préciser à quelle date une telle révision avait eu lieu dans le cas d'Eni. (Belga)

Nos partenaires