Fukushima: des employés manifestent contre leurs conditions de travail

14/03/14 à 11:58 - Mise à jour à 11:58

Source: Trends-Tendances

(Belga) Une centaine de syndicalistes et travailleurs de la centrale accidentée de Fukushima ont manifesté vendredi devant le siège tokyoïte de l'opérateur du site atomique pour dénoncer des conditions de travail jugées indignes.

Fukushima: des employés manifestent contre leurs conditions de travail

Ces bruyants protestataires ont levé le poing pour exiger de Tokyo Electric Power (Tepco) une amélioration et le paiement intégral des salaires promis, dénonçant des mensonges de sous-traitants. Ils ont ensuite manifesté devant le siège d'une autre grande entreprise intervenant sur place, Maeda. "Les travailleurs de Fukushima sont obligés d'accomplir des tâches très difficiles mais les mesures de sûreté ne sont pas à la hauteur", a expliqué à l'AFP un homme d'une trentaine d'années, qui n'a pas souhaité donner son nom. Il a déclaré avoir dû arrêter de travailler après quelques mois, car il avait reçu trop de radiations à cause de protections insuffisantes. "Les travailleurs sont forcés de gérer de l'eau contaminée dans des conditions effroyables qui ne devraient pas être tolérées. Ils commettent parfois des erreurs sous la pression, mais ce n'est pas de leur faute, ce sont ces conditions qui sont terribles", a-t-il poursuivi. Trois ans après la catastrophe nucléaire de Fukushima entraînée par un séisme et un tsunami géant dans le nord-est du Japon, le pire semble passé mais la tâche reste immense pour préparer le démantèlement des réacteurs endommagés, un travail qui pourrait prendre quarante ans. Plusieurs milliers de travailleurs sont à pied d'oeuvre tous les jours sur le site et alentour, employés par une myriade de sous-traitants qui rendent leurs conditions d'emploi parfois incontrôlables par l'opérateur principal Tepco ou par l'Etat. (Belga)

Nos partenaires