France: le fondateur de la banque suisse Reyl visé par un mandat d'arrêt

20/12/13 à 17:02 - Mise à jour à 17:02

Source: Trends-Tendances

(Belga) Deux juges français ont décerné un mandat d'arrêt contre le fondateur de la banque suisse Reyl, Dominique Reyl, qui ne s'était pas présenté à leur convocation, a annoncé à l'AFP une source proche du dossier.

France: le fondateur de la banque suisse Reyl visé par un mandat d'arrêt

M. Reyl avait été convoqué le 11 décembre par les magistrats parisiens, saisis d'une enquête pour fraude fiscale visant cette petite banque genevoise fondée en 1988. Il n'avait pas honoré cette convocation, mais avait fait remettre aux juges par son avocat "une lettre pour s'en excuser" et "il s'est expliqué" sur cette absence dans ce courrier, avait indiqué l'entourage du banquier. Ces explications n'ont vraisemblablement pas convaincu les juges, qui viennent de décerner un mandat d'arrêt contre Dominique Reyl, et demandé qu'il soit en outre diffusé au niveau européen, selon une source proche du dossier. Le fils de Dominique Reyl, François, patron de la banque Reyl, a pour sa part été mis en examen le 5 décembre pour blanchiment de fraude fiscale et soumis à contrôle judiciaire sévère. Il lui est interdit de quitter le territoire national et d'exercer ses fonctions à la tête de la banque. Les deux hommes avaient déjà été mis en examen pour blanchiment de fraude fiscale dans l'affaire du compte bancaire caché de l'ex-ministre français du Budget, Jérôme Cahuzac. L'enquête qui valait sa convocation du 11 décembre à Dominique Reyl concerne le mécanisme qu'aurait mis en place Reyl & Cie pour permettre à des Français fortunés d'y ouvrir des comptes cachés. (Belga)

Nos partenaires