Forte diminution du trafic vers les sites internet proposant des contenus illégaux

06/02/14 à 12:34 - Mise à jour à 12:34

Source: Trends-Tendances

(Belga) Le trafic d'internautes belges vers des sites et services offrant illégalement des livres, de la musique, des films, des programmes télévisés et des jeux vidéo a chuté de 25%, passant de 8,6 millions à 6,5 millions de visites en l'espace d'un an, indique jeudi le SPF Economie dans un communiqué.

Le SPF Economie lutte contre l'offre illégale sur internet depuis octobre 2012, date à laquelle il a signé un accord de collaboration avec la Belgian Anti-piracy Federation (BAF). Selon le SPF, en l'espace d'un an depuis cet accord: "d'une part, les activités de quelques gros fournisseurs de contenus illégaux ont été stoppées et d'autre part, l'internaute éprouve plus de difficultés à faire son choix au niveau de l'offre illégale (entre autres, grâce au blocage des contenus illégaux et des noms de domaine)". La baisse de trafic vers des sites illégaux a par ailleurs profité aux sites légaux. "Au moment de l'accord de coopération en octobre 2012, 45% du trafic internet vers des sites et des services qui offrent des produits de divertissement était dirigé dans notre pays vers des sites frauduleux, contre 55% vers des sites légaux. Un an après, en septembre 2013, ce rapport a changé: 39% du trafic vers des sites illégaux pour 61% vers des sites légaux", précise le SPF Economie. Ces résultats bénéficient aux auteurs, artistes interprètes et producteurs, dont les revenus dépendent d'une protection adéquate de leurs droits intellectuels, mais aussi à l'Etat, qui perdait d'importantes rentrées en raison de cette fraude en ligne, conclut le SPF. (Belga)

Nos partenaires