Ford Genk - "Une task-force me fait rire"

25/10/12 à 08:59 - Mise à jour à 08:59

Source: Trends-Tendances

(Belga) Gaby Colenbunders, syndicaliste CSC, a passé la nuit devant l'entrée bloquée de l'usine Ford à Genk. Il a analysé les déclarations des politiciens et les informations publiées dans la presse. La création d'une task-force pour les travailleurs le fait rire. "La plupart des travailleurs sont peu diplômés. Ils travaillent avec des vis et des boulons et ne connaissent que les murs de l'usine. Personne ne se rend compte qu'il s'agit d'un bain de sang", souligne-t-il.

Ford Genk - "Une task-force me fait rire"

"Je pense que nous avions encore un avenir à Genk, mais comment cela aurait été possible avec une telle direction? C'est qui s'est passé ici, c'est plus qu'un mensonge. C'est criminel", ajoute le syndicaliste. Des travailleurs de l'usine sont passés durant la nuit pour saluer leurs collègues. "Des travailleurs qui ne trouvaient pas le sommeil sont passés. Depuis 02h00, environ 25 personnes se trouvent devant l'usine. Des délégations de DAF et Audi doivent passer aujourd'hui en signe de solidarité", poursuit-il. Aucun signe de soutien n'est pas contre venu de Ford en Allemagne. (PINO MISURACA)

Nos partenaires