Ford Genk: "Se battre pour un avenir et le maintien de la prospérité"

24/10/12 à 13:59 - Mise à jour à 13:59

Source: Trends-Tendances

(Belga) "C'est un cauchemar, une catastrophe pour Genk et la région", a déploré mercredi le bourgmestre de Genk, Wim Dries (CD&V), à l'issue du conseil d'entreprise extraordinaire de Ford. "La fermeture de l'usine touche tout le monde. Ce ne sera pas facile de résoudre ce problème."

Le bourgmestre de Genk était également présent à l'usine après l'annonce de la fermeture. "Nous devons maintenant nous battre pour un avenir, pour maintenir la prospérité." "Nous allons demander du soutien à tous les niveaux", a ajouté le bourgmestre. Pour les travailleurs et les fournisseurs dans un premier temps - plan social et conseils notamment -, avant de donner "un nouveau contenu à l'avenir de Genk et de la région. Dès demain, nous devons réfléchir aux moyens pour faire avancer la région." Ce n'est pas la première fois que la ville de Genk est confrontée à un drame social. "Nous avions dû affronter la fermeture d'une mine il y a de nombreuses années. La ville avait eu du mal à s'en remettre." Le bourgmestre a également regretté que la direction européenne du constructeur ne se soit pas présentée à Genk, évoquant "une insulte". Une rencontre est programmée à 17 heures entre le bourgmestre Wim Dries, le ministre-président de la Région flamande Kris Peeters et les différentes parties concernées par la fermeture de Ford Genk. (VIM)

Nos partenaires