Ford Genk - Plus de cent personnes devant l'entrée de l'usine

25/10/12 à 10:42 - Mise à jour à 10:42

Source: Trends-Tendances

(Belga) Une centaine de personnes se trouvaient devant l'entrée de l'usine Ford de Genk jeudi matin, vers 10h00. Une deuxième carcasse de Ford Mondeo, destinée à être brûlée pour montrer le mécontentement des travailleurs, a été déposée devant les portes de l'usine.

Ford Genk - Plus de cent personnes devant l'entrée de l'usine

Les ouvriers qui auraient dû travailleur jeudi se rejoignent en petits groupes et évoquent la catastrophe qui les touche. Parmi eux, on retrouve le bourgmestre de Riemst, Mark Vos, qui travaille comme employé au service des livraisons. Pour lui, cette fermeture est une catastrophe pour la région mais aussi pour sa propre commune, où habitent des dizaines de travailleurs de Ford. Les trois syndicats vont se réunir de leur côté jeudi avant midi. Ils se retrouveront ensuite en soirée afin de coordonner leurs futures actions pour ces prochains jours et semaines. (PINO MISURACA)

Nos partenaires